En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.02.2021 à 20 H 30 • Mis à jour le 28.02.2021 à 20 H 33
Par
Politique

Le Secrétariat général du PJD annonce ouvrir le dialogue avec Driss El Azami Idrissi

D’après un communiqué du Secrétariat général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), une réunion extraordinaire s’est tenue ce dimanche afin d’examiner la démission du dirigeant Driss El Azami Idrissi, de ses fonctions de président du Conseil national (CN).


Réuni, le Secrétariat général a conclu qu’il n’était pas de ses compétences de se prononcer sur la question, préférant soumettre la démission au CN. Au sujet de la lettre de l’ancien ministre du Budget, le Secrétariat général affirme continuer à s’accrocher à la présidence de El Azami du CN, annonçant qu’une commission allait être créée pour prendre contact avec le membre démissionnaire et de dialoguer avec lui.


Pour rappel, Driss El Azami Idriss a adressé ce vendredi une lettre de démission au Conseil National, annonçant se retirer du parti, en raison de son incompréhension de récentes décisions. Le sujet précis de divergence avec les dirigeants du parti n’a pas été fourni. D’un autre côté, quelques heures avant la publication de la lettre de El Azami, c’est le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, également PJD, qui annonçait sa démission. Une lettre a été transmis au Chef du gouvernement qui devra la transmettre à son tour au chef de l’État, seul à même de prendre la décision finale. Le décision de Ramid était justifiée par des raisons de santé, confirmant des rumeurs persistantes sur son état de santé.

Par
Revenir au direct