En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.02.2021 à 22 H 47 • Mis à jour le 10.02.2021 à 22 H 49
Par
Éducation

Les forces de l’ordre dispersent un sit-in des enseignants contractuels à Martil

Des dizaines d’enseignants contractuels ont tenu, ce mercredi, un sit-in sur la plage de Martil, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre. D’après le site d’information Al3omk, une manifestation est prévue ce jeudi devant l’académie régionale de Tétouan. La même source rapporte que deux personnes ont été blessés lors de l’intervention des autorités.


« Les forces de l’ordre ont encerclé le périmètre de l’école normale supérieure de Martil, afin d’empêcher les manifestants de rejoindre [Tétouan, destination prévue des marches protestataires], tandis que des dizaines d’autres enseignants contractuels se sont réunis à Al Hoceïma », rapporte Al3omk.


Ces manifestations surviennent en même temps qu’un « débrayage de quatre jours initiés par la coalition nationale des enseignants », commencé ce mardi et qui devrait se prolonger jusqu’au vendredi. Les instituteurs ont également décidé de boycotter la formation prévue dans les différents centres pédagogiques régionaux du pays.


La région de Tétouan vit un climat de tension depuis la fin de la semaine dernière, quand plusieurs citoyens de Fnideq sont descendus dans la rue pour exiger la réouverture du point de passage de Tarajal avec l’enclave espagnole de Ceuta, fermée en mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.





©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct