logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.05.2022 à 07 H 55 • Mis à jour le 17.05.2022 à 07 H 55
Par
Enclaves

Les frontières terrestres Maroc-Espagne officiellement ouvertes depuis minuit (Agences)

Les frontières terrestres entre le Maroc et les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla ont rouvert dans la nuit de lundi à mardi après plus de deux ans de fermeture due à la crise du Covid-19 et une brouille diplomatique récemment dissipée, rapporte ce mardi l’agence de presse AFP.


Les grilles des seules frontières terrestres de l’Union européenne sur le continent africain se sont ouvertes peu après 23H00 locales / minuit heure espagnole (22H00 GMT), laissant passer des dizaines de voitures et des files de piétons dans les deux sens, fait-on savoir de même, citant un journaliste de l’AFP présent sur place.


Pour sa part, l’agence de presse espagnole EFE signale que des centaines de personnes se sont rendues sur place pour assister à ce moment historique.


« Quelques minutes après minuit, heure espagnole, les premiers passants ont pu franchir la frontière côté marocain, un passage qui a été doté de nouvelles cabines, de systèmes de capture d’empreintes digitales et de caméras pour le contrôle de passeports », rapporte l’agence de presse ibérique. « Il s’agissait pour la plupart de Marocains, certains avec la double nationalité, qui n’avaient pas pu traverser la frontière depuis deux ans et ne pouvaient cacher leur joie à l’idée de revoir leurs proches  », poursuit EFE.


Pour rappel, pour le passage de frontières, le Maroc avait exigé un pass vaccinal à double dose minimum ou un test PCR négatif. Pour l’heure, les postes frontaliers de Ceuta et Melilla demeurent ouverts sous certaines conditions :  que pour les citoyens et résidents de l’Union européenne, et ceux autorisés à se déplacer dans l’espace Schengen. Il faudra attendre le 31 mai pour que les travailleurs frontaliers légalement reconnus et ceux dont le visa a expiré lors de ces deux années de fermeture puissent aussi traverser les frontières.


L’Intérieur espagnol avait par ailleurs précisé que Rabat et Madrid continuent ces prochaines semaines de négocier afin de déterminer les prochaines catégories de personnes et de marchandises qui pourront accéder à Ceuta et Melilla par la frontière avec le Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct