logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.01.2023 à 12 H 33 • Mis à jour le 25.01.2023 à 12 H 33 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Géopolitique

Les lobbys américains anti-Iran déterminés à intégrer le Maroc dans le projet de défense aérienne israélo-arabe

Alors que le Maroc se prépare à accueillir la deuxième édition du Forum du Néguev, prévue en mars 2023, des lobby anti-Iran au Sénat américain veulent intégrer Rabat dans le projet conjoint de défense aérienne entre Israël et les pays arabes, pour faire face à la menace iranienne.


La sénatrice américaine Jacky Rosen a déclaré hier qu'elle prévoyait de se focaliser sur les projets de défense aérienne et antimissile israélo-arabe dans le cadre du renforcement des Accords d'Abraham, apprend-on de sources médiatiques.


La démocrate fait partie de la délégation bipartisane de sénateurs américains Abraham Accords Caucus qui s'est déplacée au Maroc mi-janvier dans le cadre d'une tournée internationale. Le groupe, constitué des démocrates Jacky Rosen, Kirsten Gillibrand, Michael Bennet, Mark Kelly et des républicains James Lankford, Dan Sullivan et Ted Budd, a été accueilli par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch. La délégation s'était également rendue Israël, aux Emirats arabes unis et à Bahreïn.


Il est « particulièrement important que nous continuions à travailler et à bâtir sur la loi DEFEND, -adoptée l'année dernière pour promouvoir la coopération régionale en matière de défense aérienne et antimissile - y compris le financement de l'initiative  », a déclaré Rosen à Jewish Insider à la suite d'une conférence de presse avec d'autres membres de la délégation.


Rappelons que la loi DEFEND (Deterring Enemy Forces and Enabling National Defenses), a été proposée en juin dernier par la sénatrice Joni Ernst, visant à unir les membres du caucus des Accords d'Abraham pour « lutter contre les attaques terroristes soutenues par l'Iran ». Jacky Rosen fait également partie des sénateurs qui avaient émis l’idée d’un axe de défense israélo-arabe.


Rosen a noté que elle-même ainsi que plusieurs membres de la délégation (Mark Kelly, Dan Sullivan et Kirsten Gillibrand, rencontreraient le président du comité des forces armées Jack Reed plus tard cette semaine pour discuter plus avant de la question. « Je suis sûr que beaucoup d'autres sont intéressés et que nous commencerons le processus d'autorisation de la défense nationale [loi] de cette année », a-t-elle ajouté, indique la source.


Dan Sullivan a déclaré lors de la conférence de presse qu'il voyait une « énorme opportunité de faire plus » et que la défense aérienne « traiterait directement... la plus grande menace dans la région », se référant à l'Iran. Les membres de la délégation ont souligné que l'Iran était une préoccupation majeure pour tous les dirigeants avec lesquels le groupe s'est entretenu, y compris le Premier ministre de l'Autorité palestinienne Mohammed Shtayyeh, selon Sullivan, rapporté par Jewish Insider.





©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct