S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.02.2021 à 02 H 01 • Mis à jour le 21.02.2021 à 02 H 01 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Contestation

Les manifestations commémorant les 10 ans du M20F entravées partout au Maroc

Les autorités dépendant du ministère de l’Intérieur ont interdit, ce samedi, des sit-in prévus dans plusieurs villes du Maroc pour commémorer le 10ème anniversaire du Mouvement du 20 février (M20F). Des avis avaient été communiqués aux organisateurs dans ce sens.


Si le sentiment général auprès des militants des droits humains est celui d’une « régression des libertés », cet anniversaire du mouvement de contestation marocain né dans le sillage des événements de Tunisie, d’Egypte ou de Libye, s’est passé dans ces conditions sans signe significatif de commémoration massive, malgré plusieurs appels lancés sur les réseaux sociaux par des militants associatifs, « face au sentiment général que les problèmes de l'époque, qui a amené les gens dans les rues sont toujours présents », a rapporté EFE.


Dans la capitale, des éléments de police assistées par les Forces ont entravé le sit-in annoncé à Bab El Had. Quelques poignées de militants  qui ont bravé l'interdit, ont cependant réussi à se rassembler et des échauffourées avec des manifestants décidés à manifester ont été signalés.


Dans d’autres villes et localités, les appels aux rassemblements ont été suivis de mesures d’interdiction pour « non-respect des dispositions légales relatives à l’organisation de rassemblements publics » et pour « non-respect du décret relatif à l’annonce de l’état d’urgence sanitaire ».


Les autorités locales et provinciales ont indiqué dans chacune de leur décision que « tout rassemblement sur la voie publique est constitutif d’une menace pour la sécurité et potentiellement attentatoire à l’ordre général ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct