En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.03.2021 à 09 H 14 • Mis à jour le 15.03.2021 à 09 H 14
Par
Armée

L’Espagne renforce l’autonomie des unités militaires stationnées à Sebta et Melilla

Les unités de l’armée espagnole basées à Sebta (Ceuta) et Melilla verront leurs capacités d’entraînement améliorées au sein même des enclaves, rapporte le média ibère ECD Confidencial.


Celles-ci disposeront de nouveaux espaces dédiés aux exercices, ce qui évitera certains des transferts qu’elles effectuent périodiquement vers les centres de formation de la péninsule.


Ainsi plusieurs appels d’offres publics récemment ouverts par le Commandement Général de Ceuta vont dans ce sens, afin de sous-traiter la réalisation de travaux dans les installations militaires de la ville.


Selon la description des marchés ouverts, il s’agira d’ériger un bâtiment pour y installer un simulateur de blindés destiné aux tankistes de la caserne Coronel Galindo, base du 3ème régiment de cavalerie Montesa, une unité qui possède à la fois des chars de combat Leopardo 2E et des véhicules de combat Pizarro.


La construction de ce bâtiment, justifie le commandement général de Ceuta, « permettrait d’améliorer la formation des équipages de ces véhicules, réduisant également les coûts de transfert de personnel vers la péninsule ».


L’installation d’un simulateur équivalent est également prévue à Melilla, ajoute ECD. Le 10ème régiment de cavalerie Alcántara qui y est stationné, possède également des véhicules Pizarro.


D’autres travaux de construction ou d’extensions de « polygones d’instruction de combat dans les zones urbanisées », dans la caserne Seraglio-Recarga et dans la caserne Serrallo de Ceuta pour les unités d’infanterie (comme la Légion et les forces régulières).


Par ailleurs, la sénatrice du parti d’extrême-droite espagnol pour Ceuta, Yolanda Merelo, a présenté, début mars, une motion à la Commission de défense exhortant le gouvernement de Madrid à déplacer des unités militaires dans les enclaves de Ceuta et Melilla, afin de « les redynamiser économiquement et socialement, ainsi que de réactiver les infrastructures militaires préexistantes ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct