En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.03.2021 à 17 H 42 • Mis à jour le 03.03.2021 à 17 H 42
Par
Maroc-Espagne

Le parti espagnol d’extrême-droite Vox veut remilitariser Sebta et Melilla

La sénatrice du parti d’extrême-droite espagnol pour Ceuta, Yolanda Merelo, a présenté ce mercredi une motion à la Commission de défense exhortant le gouvernement de Madrid à déplacer des unités militaires dans les enclaves de Ceuta (Sebta) et Melilla, afin de « les redynamiser économiquement et socialement, ainsi que de réactiver les infrastructures militaires préexistantes », a rapporté la presse locale.


Lors de la défense de la motion, Merelo a rappelé au gouvernement que « les villes de Ceuta et Melilla font partie de notre territoire national », donc « nous devons protéger ces zones ».


La parlementaire a critiqué « la décision désastreuse des gouvernements du Parti populaire et du PSOE de démilitariser ces territoires ». De plus, elle a fait allusion à la « nécessité de renverser cette situation » parce que « nous ne pouvons pas ignorer les résidents espagnols de ces régions ».


Merelo a de plus sévèrement condamné l’affirmation du chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani selon laquelle Sebta et Melilla sont des territoires marocains, et a assuré que l’Espagne « doit rester ferme dans la défense de l’ensemble de notre territoire ». « Notre réponse à de tels événements ne peut être limitée », a-t-elle martelé. Ainsi, elle a exigé « un rappel d’urgence à l’ambassadrice du Maroc en Espagne pour demander des éclaircissements sur ces déclarations ». Pour rappel, Karima Benyaich avait réitéré en décembre dernier que ces villes sont « occupées ».

Par
Revenir au direct