En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.03.2017 à 22 H 17 • Mis à jour le 05.03.2017 à 22 H 17
Par
Hooliganisme

L’Intérieur durcit le ton face à la violence dans les stades

Dix personnes ont été blessées, dont quatre membres des forces publiques, lors des actes de vandalisme survenus à l’occasion du match ayant opposé, dimanche 5 mars, l’Union Sidi Kacem (USK) au Moghreb de Fès (MAS), indique le ministère de l’Intérieur. « Provoqués par des supporters des deux équipes, ces actes ont occasionné également des dégâts matériels aux bus de l’équipe des visiteurs et des forces de sécurité », précise le ministère dans un communiqué. Suite à ces actes et ceux enregistrés lors de la rencontre qui a opposé, vendredi, Chabab Rif Al-Hoceima (CRA) et le WAC de Casablanca, ayant causé des blessés et des dégâts matériels et ce, concomitamment avec le retour de certains groupes Ultras aux stades, le ministère de l’Intérieur a décidé « d’engager des poursuites judiciaires, en coordination avec les services compétents, à l’encontre de toute personne s’activant au sein de ces entités illégales qui ont déjà fait l’objet de décisions d’interdiction », note le communiqué.

Par
Revenir au direct