logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.05.2022 à 09 H 42 • Mis à jour le 15.05.2022 à 09 H 51
Par
Diplomatie

L’ouverture de l’ambassade du Maroc à Bagdad actée entre Bourita et Hussein à Marrakech ?

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita et son homologue irakien Fouad Hussein, ont confirmé vendredi, lors de leur rencontre à Marrakech, que l’ambassade du Maroc à Bagdad « ouvrira prochainement », selon un communiqué de presse publié par le ministère irakien des Affaires étrangères samedi. Une décision qui ne figurait cependant pas dans le communiqué conjoint publié à l’issue de leur entretien.


Depuis des années, l’Irak appelle le Maroc à rétablir la représentation diplomatique au niveau d’une ambassade. Déjà en 2018, cette demande avait été formulée par l’ex-premier ministre et ancien chef de la diplomatie irakienne, Ibrahim Jaafari, lors d’une rencontre au Caire, avec la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères de l’époque , Mounia Boucetta.  Le 29 avril, le chargé d’Affaires de l’ambassade d’Irak au Maroc, Dr Botan Dizayee avait affirmé que Bourita se rendrait dans les deux mois en Irak pour rencontrer le président Barham Saleh et pour rétablir l’ambassade du Maroc dans son ancienne adresse, celle-ci étant provisoirement installée à Amman en Jordanie.


Bourita et Hussein, lors de leur entretien tenu en marge de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech organisée du 11 au 13 mai à Marrakech, ont confirmé « l’importance de développer les relations irako-marocaines », et ont appelé à « activer le travail de la commission mixte devant tenir ses réunions à Bagdad en juillet prochain ».


Les deux responsables ont convenu de signer un accord de consultation politique lors de la prochaine visite de Bourita à Bagdad « afin de coordonner les positions et de servir les intérêts communs des deux pays ».


Hussein a expliqué que le gouvernement irakien allait de l’avant pour créer un climat d’investissement attractif afin d’offrir des opportunités d’investissement prometteuses aux entreprises marocaines pour participer à la construction d’infrastructures industrielles, économiques, agricoles et touristiques.


Les deux responsables ont évoqué la guerre russo-ukrainienne en cours et ses retombées sur les plans politique, économique et sécuritaire.


Bourita a confirmé le soutien du Maroc à l’Irak pour surmonter les défis sécuritaires afin de préserver sa stabilité et sa souveraineté. Il a exprimé le soutien du royaume à l’Irak pour devenir membre de l’Organisation mondiale du commerce.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct