S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.12.2022 à 11 H 47 • Mis à jour le 02.12.2022 à 11 H 50 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Investissement

MCP annonce avoir réalisé 6 sorties de portefeuille en un an

Mediterrania Capital Partners (MCP), la société de gestion de capital-investissement dédiée aux entreprises mid-market en Afrique du Nord et Subsaharienne et dont les opérations au Maroc sont gérées par Saâd Bendidi, président et partner, a annoncé dans un communiqué avoir opéré six cessions au cours des douze derniers mois. La dernière en date : l'introduction en bourse d'Akdital, approuvée par l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).


A ce sujet, Albert Alsina, fondateur et PDG de Mediterrania Capital Partners, a déclaré que « malgré une conjoncture économique et politique globale extrêmement difficile, les entreprises de notre portefeuille en Afrique ont continué à réaliser des performances supérieures à celles des autres acteurs de leur secteur »


« Les six sorties effectuées au cours des douze derniers mois sont le résultat d’un travail ciblé, d’efforts importants et, surtout, d’excellents partenariats. Notre objectif est toujours de générer de la liquidité avec les bons rendements, afin que Mediterrania Capital Partners puisse continuer à offrir les meilleures performances du marché », a-t-il poursuivi.


Au-delà des objectifs de création de valeur et de rendements financiers attractifs générés par Mediterrania au fil des années, la société de gestion continue à s’impliquer de manière responsable avec les entreprises du portefeuille afin d’avoir un impact positif sur les sociétés, les économies et l’environnement, fait-on savoir.


Comme nous le révélions précédemment, Akdital Group, le plus grand groupe de cliniques privées du Maroc et dans la région, MENA, va effectuer une introduction en bourse à la Bourse de Casablanca à la mi-décembre 2022, en permettant ainsi la sortie partielle de Mediterrania. L’augmentation de capital permettra l’expansion géographique des services médicaux d’Akdital.


Rappelons, par la même occasion, les autres cessions réalisées par Mediterrania au cours des douze derniers mois. En décembre 2021, Mediterrania a annoncé sa sortie partielle de TGCC, le leader national du secteur de la construction au Maroc, sous la forme d’une introduction en bourse à la Bourse de Casablanca (CSE).


Quatre ans après avoir investi dans le Groupe Cofina, la principale institution de mésofinance et de services financiers transactionnels en Afrique centrale et de l’Ouest, Mediterrania a vendu en mai 2022 sa participation à une société de capital-investissement basée à Londres. Pendant le mandat de Mediterrania, Cofina a mis en œuvre une stratégie de croissance axée sur le développement de solutions de financement pour soutenir les PME dans leur développement, précise la source.


En juillet 2022, Mediterrania a vendu sa participation dans MedTech, le principal intégrateur de services informatiques et de télécommunications du Maroc. Avec Mediterrania au capital, MedTech a développé son activité au Maroc et en Europe dans les métiers à forte valeur ajoutée. La sortie de Mediterrania de MedTech s’est faite sous forme d’un rachat LBO par l’équipe de direction, explique-t-on.


Par ailleurs, en novembre 2022, Mediterrania a quitté le capital du Groupe Scolaire René Descartes (GSRD), un des principaux opérateurs d’enseignement primaire et secondaire privé en Tunisie, sous la forme d’un rachat effectué par la direction du GSRD, avant de vendre sa participation dans Cap Retail, la filiale d’Indigo au Maroc, dans le cadre d’un rachat effectué par la direction de Cap Retails, avec le concours de Valoris Capital, une société marocaine de capital-investissement, rappelle la source.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct