En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.05.2017 à 13 H 07 • Mis à jour le 09.05.2017 à 13 H 07
Par
Moyen-orient

Mohammed VI à Riyad pour réaffirmer l’axe arabe anti-Téhéran ?

Le Maroc et l’Arabie Saoudite « mènent une coordination et une action permanentes sur tous les dossiers inhérents aux mondes arabe et islamique », a affirmé, lundi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.


Lors d’un point de presse tenu à l’issue de son entretien avec son homologue saoudien, Adil Al-Jubeir, Bourita a souligné que cette entrevue s’inscrit « dans le cadre de la tradition de concertation permanente et continue entre SM le Roi Mohammed VI et le Serviteur des Lieux Saints de l’Islam, le Roi Salmane Ibn Abdelaziz Al-Saoud », affirmant que le « Maroc salue toutes les actions et les initiatives qu’entreprend l’Arabie Saoudite en faveur de la région arabo-islamique ».


De son côté, le ministre saoudien qui s’est félicité du niveau des relations liant les deux pays, est en tournée dans plusieurs capitales arabes, relève Yabiladi, afin de convier les chefs d’Etats de la coalition internationale formée en 2015 à un conclave à Riyad auquel devrait participer le président américain Donald Trump, Washington étant désormais décidé à améliorer ses relations avec le régime des Al-Saoud.


Si la présence effective du roi Mohammed VI n’est pas confirmée, cette initiative, entreprise dans le sillage de la réunion inter-ministérielle du 22 mars de Washington serait de nature à renforcer l’axe arabe qui combat l’Etat islamique, mais dont l’objet est aussi et surtout aux yeux des Etats-Unis de contenir l’influence de l’Iran dans la région. Pour rappel, le Maroc est engagé aux côtés de son allié saoudien dans la guerre contre les Houthis, soutenus par Téhéran, au Yémen.


Cette réunion sur le sol américain avait a été « l’occasion de mettre en avant l’approche multidimensionnelle du Maroc (…) conformément à une vision basée sur la coopération internationale, régionale et bilatérale », avait affirmé Bourita.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct