logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.04.2022 à 22 H 38 • Mis à jour le 01.04.2022 à 23 H 01
Par
Diplomatie

Nouvelle sanction contre Madrid: Alger augmentera le prix du gaz

L'Algérie continue de revoir ses relations avec l'Espagne, à la suite de sa nouvelle position sur la question du Sahara occidental et le rétablissement des relations diplomatiques entre Rabat et Madrid.


Après avoir rappelé son ambassadeur pour « consultations » mais aussi suspendu ses rapatriements et gelé ses liaisons aériennes avec l'Espagne, Alger envisage maintenant de réviser les prix du gaz avec l'Espagne, rapportent des sources médiatiques algériennes. Une décision qui semble rentrer dans le cadre de ce qu'avaient promis les autorités algériennes, comme étant une réponse « globale » et « multiforme ».


Dans un entretien accordé à l'agence officielle algérienne APS, le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, précise que « depuis le début de la crise en Ukraine , les prix du gaz et du pétrole explosent. L'Algérie a décidé de maintenir, pour l'ensemble de ses clients, des prix contractuels relativement corrects. Cependant, il n'est pas exclu de procéder à un « recalcul » des prix avec notre client espagnol ».


Au sujet de la possibilité pour l'Algérie d'accroître ses capacités de livraisons à l'Europe cherchant des alternatives au gaz russe, Hakkar a affirmé que la Sonatrach dispose « à l'heure actuelle de quelques milliards (de m3 disponibles) qui ne peuvent se substituer au gaz russe ». En revanche, « avec la cadence de nos explorations, nos capacités vont doubler d'ici quatre ans, ce qui laisse entrevoir des perspectives prometteuses avec nos clients européens ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct