S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.03.2024 à 03 H 36 • Mis à jour le 02.03.2024 à 03 H 36 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Ferroviaire

ONCF : plus de 52,8 millions de passagers à fin 2023

L'activité voyageurs de l'Office national des chemins de fer (ONCF) a confirmé sa croissance durant l'année 2023, avec plus de 52,8 millions de passagers, en hausse de 15 % par rapport à 2022.


« Le train Al Boraq, soufflant sa 5ème bougie, continue à s’imposer en tant qu’icône de la mobilité durable et vecteur de changement, en transportant en 2023 plus de 5 millions de voyageurs (+24 % par rapport à 2022) », relève l'Office dans un communiqué.


Cette activité a ainsi généré un chiffre d'affaires (CA) de près de 2,55 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 17 % comparativement à fin 2022, précise la même source, notant que le CA consolidé a connu une hausse de 6 %, passant de 4,59 MMDH en 2022 à 4,88 MMDH en 2023.


L'ONCF fait également état d'un CAPEX (les dépenses d'investissement) de 1,13 MMDH à fin 2023, portant en majorité sur le maintien de la performance, la qualité des services et de modernisation du réseau ferré.


Pour ce qui est de l'endettement, il était de 43,9 MMDH à fin 2023, en diminution de 3 % par rapport à 2022 s’inscrivant dans le cadre de la maitrise de la trajectoire de l’endettement de l’Office.


« Confortant la forte ambition et la détermination de l’Office dans sa transformation verte, l’ONCF démarre l’année 2024 en faisant circuler 90 % de ses trains électriques à l’énergie verte. Ce choix permet une optimisation considérable de la facture énergétique et une atténuation substantielle de l’empreinte carbone des activités ferroviaires, renforçant ainsi sa position en tant qu’épine dorsale de la mobilité durable », souligne le communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct