S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.08.2021 à 14 H 52 • Mis à jour le 02.08.2021 à 15 H 22 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Droits

Ouïghour arrêté au Maroc: Interpol suspend la notice rouge émise par Pékin

Interpol a décidé de suspendre, ce lundi, la notice recherche concernant le Ouïghour recherché par la Chine et arrêté le 19 juillet dernier par le Maroc, rapportent des sources médiatiques hongkongaise. La décision est justifiée par le fait qu'Interpol a reçu de nouvelles informations.


Idriss Hasan, ressortissant chinois âgé de 33 ans, avait été arrêté au Maroc après son arrivée de Turquie où il résidait depuis 2012. Le Secrétaire général d'Interpol a annoncé que depuis 2016, toutes les notices rouges ont été vérifiées pour voir si elles étaient conformes ou non aux règlementations d'Interpol. « Si, suite à la publication d'une notice rouge, des informations nouvelles et pertinentes sont portées à la connaissance du Secrétariat général, le dossier est réexaminé », indique le SG.


« Étant donné que de nouvelles informations ont été portées à l'attention du Secrétariat général, la notice rouge émise précédemment pour Yidiresi Aishan a été suspendue le temps qu'un nouvel examen soit entrepris », précise-t-on. D'après la même source, la Chine et le Maroc ont été informés de la décision.


De son côté, Amnesty International avait qualifié l'éventuelle déportation vers la Chine du Ouïghour arrêté au Maroc d'une violation du droit international. D'après des déclarations de l'épouse de Idris Hasan citées par l'ONG, sa déportation était imminente. Les proches de Hasan avançaient par ailleurs qu'il ne disposait d'aucun casier judiciaire et n'avait jamais participé à des actes d'activisme violent. Il a travaillé comme volontaire pour des groupes ouïghours en Turquie, en réalisant des posters et des insignes.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct