En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.05.2019 à 17 H 50 • Mis à jour le 30.05.2019 à 00 H 54
Par
Proche-Orient

Pas de paix sans un Etat palestinien, dit Abdallah de Jordanie à Jared Kushner

Le roi Abdallah II de Jordanie a déclaré mercredi à Jared Kushner, conseiller de Donald Trump, qu’il n’y aurait pas de paix durable au Proche-Orient sans création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, rapporte le palais royal du royaume hachémite.


Le conseiller de la Maison blanche, qui est aussi le gendre du président, s’est rendu à Amman dans le cadre d’une tournée consacrée au volet économique du plan de paix israélo-palestinien qu’il doit présenter lors de la conférence de Manama, prévue les 25 et 26 juin.


« Sa Majesté a souligné la nécessité d’une paix globale et durable reposant sur une solution à deux Etats, donnant naissance à un Etat palestinien indépendant dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale », dit le palais dans un communiqué.


La guerre des Six Jours, qui a permis à Tsahal de s’emparer de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de la bande de Gaza, a éclaté le 5 juin.


Jared Kushner a entamé sa tourné mardi au Maroc. Rabat n’a communiqué qu’à minima sur la rencontre Kushner-Mohammed VI se limitant à une dépêche à la terminologie protocolaire.


Le gendre de Trump a trouvé le temps durant son étape marocaine de se recueillir dans un cimetière juif de Casablanca sur la tombe d’un rabbin proche de sa famille.


Jared Kushner est attendu ce jeudi en Israël.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct