logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.05.2022 à 11 H 12 • Mis à jour le 25.05.2022 à 11 H 12
Par
Cybersurveillance

Pegasus: l’Espagne autorise le CNI à aider la justice dans son enquête

Le gouvernement espagnol a autorisé le Centre national de renseignement (CNI) à collaborer avec le juge de la Haute cour nationale, José Luis Calama, chargé d’enquêter sur l’affaire du logiciel-espion Pegasus dont certains membres du gouvernement ont été victimes, apprend-on de l’agence de presse Europa Press.


L’ancienne cheffe du CNI, Paz Esteban, qui avait été démise de ses fonctions suite à cette affaire et à l‘espionnage de 18 indépendantistes catalans, est autorisée à collaborer sur l’enquête, si nécessaire.


Calama a déjà lancé des procédures préliminaires dans ce sens le 26 avril dernier, suite à la plainte du bureau du procureur de l’État. Reste à déterminer l’origine de l’attaque et si d’autres membres du gouvernement ont été ciblés.


Pour rappel, les téléphones de Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, de Margarita Robles, ministre de la Défense et de Fernando Grande-Marlaska, ministre de l’Intérieur, ont été infectés par le logiciel-espion Pegasus.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct