En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.03.2016 à 17 H 39 • Mis à jour le 23.03.2016 à 20 H 09
Par

Ismail Douiri, DG d’Attijari : « Le secteur financier est très gros comparé à l’économie »

Le directeur général de la première banque du royaume, Ismail Douiri, ne mache pas ses mots avec la presse étrangère, en l’occurence le Financial Times, pour analyser la torpeur de la demande de crédit, due à l’exorbitance du secteur financier.  « Il existe une situation structurelle de demande de crédit bas, simplement parce que l’industrie bancaire est très grosse comparée à l’économie ». Une déclaration-choc qui contraste avec la réponse peu convaincante réservée au Desk dans une interview parue il y a peu, à l’occasion de l’annonce de résultats en baisse historique. Pour ce dernier, le ralentissement du crédit provenait de causes très circonstancielles liées à la levée des subventions sur les hydrocarbures et à la contraction des prix du blé. La réponse donnée au FT semble plus pertinente pour décrire la structure de l’industrie bancaire au Maroc dont les actifs représentaient 126 % du PIB en 2013, lesquels sont détenus aux deux tiers par les 3 plus grosses banques de la place. Une situation qui pousse les colosses bancaires à chercher des marges toujours plus loin en Afrique.

Revenir au direct