En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.11.2020 à 23 H 40 • Mis à jour le 09.11.2020 à 23 H 40
Par et
Haut-Karabakh

Poutine confirme un accord de «cessez-le-feu total» entre Arménie et Azerbaïdjan

Le premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, a dit, lundi 9 novembre soir, avoir signé un accord « douloureux » pour mettre fin aux combats dans le Haut-Karabakh. L’information a été confirmée, dans la foulée, par le président russe, Vladimir Poutine, qui a évoqué un accord de « cessez-le-feu total » entre Arménie et Azerbaïdjan.


Dans un communiqué posté dans la nuit de lundi à mardi, sur sa page Facebook, Pashinyan a indiqué : « J’ai signé une déclaration avec les présidents de Russie et d’Azerbaïdjan sur la fin de la guerre au Karabakh », qualifiant cette initiative « d’incroyablement douloureuse pour moi et pour notre peuple ».


Le Haut-Karabakh, reconnu par la communauté internationale comme partie intégrante de l’Azerbaïdjan, est contrôlé par des forces séparatistes arméniennes et peuplé majoritairement d’Arméniens. Surnommé la « Jérusalem du Haut-Karabakh », il revêt en outre une importance symbolique pour les deux camps.



Trois tentatives de trêve humanitaire négociées respectivement sous l’égide de la Russie, de la France et des Etats-Unis, ont volé en éclats depuis la fin septembre.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct