En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.07.2021 à 22 H 10 • Mis à jour le 21.07.2021 à 00 H 48
Par
Surveillance

Projet Pegasus: En Israël, une équipe spéciale mise en place pour faire face à la crise

D’après des informations rapportées par la presse israélienne, l’État hébreu a décidé de mettre en place une équipe spéciale afin de faire face à la crise, résultant des révélations du Projet Pegasus sur l’utilisation du logiciel pour une surveillance en masse. Le Maroc est listé comme étant un des clients de la firme israélienne. Plusieurs numéros de personnalités sont visées : le Roi Mohammed VI, son entourage, des sécuritaires, des journalistes, des membres de la classe politique française et marocaine et le président français Emmanuel Macron.


L’équipe israélienne mobilisée comprend des représentants du ministère de la Défense, des Affaires étrangères, de la Justice mais aussi des éléments du Mossad, de la Division du renseignement du Tsahal et d’autres parties. L’équipe sera dirigée par directeur général du ministère de la Défense, Amir Eshel Dion, et le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz. « Nous devons vérifier s’il est nécessaire de changer de politique », a déclaré un haut responsable israélien, cité par les mêmes sources.


Le média israélien Walla ! cite une conférence sur la cybersécurité, organisée par l’Université de Tel Aviv ce mardi. Durant l’évènement, le ministre israélien de la Défense a déclaré que son pays « étudiait les révélations » du consortium de journalistes mené par Forbidden Stories et Amnesty International. « Nous approuvons l’exportation de produits cybernétiques uniquement vers les gouvernements et uniquement à des fins légales et pour la prévention du crime et du terrorisme », a déclaré Ganz dans un discours prononcé lors de la cyberconférence à l’Université de Tel Aviv. « Les pays qui achètent ces systèmes doivent respecter les conditions d’utilisation », a-t-il affirmé.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct