En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.07.2021 à 15 H 00 • Mis à jour le 31.07.2021 à 15 H 00
Par
Surveillance

Projet Pegasus : un ancien diplomate français, conseiller de NSO, reste dubitatif sur le Maroc

Retraité, l’ancien ambassadeur de France à Washington Gérard Araud fut, de septembre 2019 à septembre 2020, recruté comme conseiller extérieur par l’entreprise israélienne NSO, le fabricant de Pegasus. Interviewé par Paris Match, celui qui a « mis en place des processus de prise de décision, d’aider à établir des listes de pays selon leur fonctionnement démocratique, leurs positions géostratégiques (…) et les conditions qu’il fallait imposer aux acheteurs », trouve «  curieux de s’en prendre à l’entreprise et non à ses clients, qui auraient, pour certains, dévoyé l’usage des logiciels achetés ».

 

« NSO vend à des États ou à des agences gouvernementales, les négociations se déroulent à un niveau étatique. NSO examine scrupuleusement les besoins de ses potentiels clients : ces acheteurs font-ils face à une criminalité endémique ? Doivent-ils lutter contre des mouvements terroristes ? De son côté, le client prend des engagements formels », a-t-il assuré.


« En réalité, ce sont les mêmes procédures que pour les ventes d’armes. D’ailleurs, NSO dépend en Israël de la commission sur les ventes d’armes, car le logiciel Pegasus peut être assimilé à une arme », précise-t-il.

 

A la question de savoir si les 50 000 numéros de téléphones de la liste de Forbidden Stories auraient constitués depuis 2016 des cibles de Pegasus pour le compte d’une dizaine d’Etats, celui-ci déclare être « perplexe », au vu des sommes potentiellement engagées pour cette surveillance de masse et de la nature des contrats qui limitent le nombre de téléphones visés. Quant à l’usage supposé par le Maroc de ce logiciel pour espionner des « journalistes français », Gérard Araud déclare : « Il faut se méfier des apparences, on plonge ici dans le noir total, tout le monde peut mentir, et personne ne pourra jamais débusquer la vérité ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct