En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.03.2021 à 06 H 46 • Mis à jour le 14.03.2021 à 06 H 49
Par
Crise au PJD

Ramid à Benkirane : «Libre à lui de rompre avec moi»

Dans sa première sortie publique après que Abdelilah Benkirane ait cité son nom parmi les quatre dirigeants du PJD avec qui il a décidé de prendre ses distances tout en gelant sa participation au parti de la lampe, le ministre d’Etat en charge des droits de l’Homme a indiqué au site d’information Al3omk que « les gens sont libres et chacun a le droit de rompre ses liens avec qui il veut », et qu’il était prêt à un débat public autour du projet de loi sur le cannabis.


« Avec tout le respect que je dois a notre frère Benkirane, les sœurs et frères du parti et le grand public ont le droit de connaître les raisons derrière cette décision et comment elle a été prise », a déclaré Mustapha Ramid.


« Puisque que notre frère a lié sa décision à mon nom et aux noms d’autres ministres, je vais bientôt expliquer en détail les raisons qui me poussent à défendre ce projet de loi relatif aux usages légaux du cannabis, et je suis prêt à débattre publiquement avec n’importe qui sur cette question », a-t-il déclaré.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct