logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.08.2022 à 14 H 10 • Mis à jour le 11.08.2022 à 14 H 10 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Arts

Reconversion de l’ex-marché de gros de Tanger: une commission créée pour suivre le projet

Comme nous le rapportions précédemment, l'ancien marché de gros de Tanger à reconvertir en parc d'exposition nécessitera une enveloppe budgétaire de près de 63 millions de dirhams (MDH).


Une dépêche de l'agence de presse MAP annonce ce jeudi qu'une commission a été constituée pour le projet. Elle est présidée par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et constituée des parties au projet. Son objectif : assurer la bonne gouvernance de l'exécution du projet et son suivi, sachant que le délai de réalisation de ce chantier est estimé à trois ans à compter de la date d'approbation de la convention.


Le projet de reconversion et de réhabilitation de l'ancien marché de gros, s'étendant sur une superficie de plus de deux hectares, a aussi vu la signature d'une convention de partenariat pour la mise en oeuvre du projet, et prévoyant la mobilisation de l'enveloppe budgétaire sus-mentionnée. 30 MDH proviennent du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 30 MDH de la Commune de Tanger et enfin 3 MDH de l'Agence pour la promotion et le développement du nord.


Pour rappel, l'APDN est toujours à la recherche d'une entreprise pour la réalisation des travaux de réhabilitation de cet ancien marché de gros qui sera transformé en parc d'exposition. On sait déjà que deux architectes ont été désignés pour le chantier : Hicham Khattabi et Adil Abadi, ayant dévoilé leurs images de synthèse que nous avons publié. La durée des travaux de réhabilitation est fixée à 18 mois.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct