En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.02.2021 à 18 H 30 • Mis à jour le 17.02.2021 à 18 H 43
Par
Maroc-USA

Sahara Occidental: 27 sénateurs américains demandent à Biden de revenir sur la décision de Trump

Un groupe bipartisan de 27 sénateurs américains, conduits par le Républicain Jim Inhofe et le Démocrate Patrick Leahy a signé une lettre rendue publique ce mercredi exhortant l’administration Biden à revenir sur la décision de l’ex-président Donald Trump de reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara.


« La décision brusque de l’administration précédente […] de reconnaître officiellement les revendications illégitimes de souveraineté sur le Sahara occidental par le Royaume du Maroc a été court-termiste, miné des décennies de politiques cohérentes des Etats-Unis et aliéné un nombre significatif de nations africaines », estiment les signataires de la lettre, qui « exhortent » le président Joe Biden à « inverser cette décision malavisée et réengager les Etats-Unis dans la poursuite d’un référendum d’auto-détermination pour le peuple sahraoui du Sahara occidental ».


Pour les 27 sénateurs (sur 100 au total), « le refus du Maroc de négocier de bonne foi a été constant au fil des années ». La décision –  annoncée le 10 décembre par Donald Trump dans le cadre du deal tripartite incluant un rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume et Israël – de l’administration précédente « n’a servi qu’à récompenser des décennies de mauvais comportement de la part du gouvernement marocain ».


Le Républicain Jim Inhofe est le chef de file des lobbyistes du Polisario au Etats-Unis. Le Démocrate Patric Leahy n’est autre que le president pro tempore du Sénat, le deuxième personnage le plus important de la chambre haute, après la vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris. Les deux sénateurs ont pu rassembler les signatures de 12 Républicains, 12 Démocrates ainsi qu’un seul indépendant, Angus King, sénateur du Maine et siégeant au sein du groupe démocrate.

Par
Revenir au direct