logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.10.2022 à 15 H 38 • Mis à jour le 21.10.2022 à 15 H 38 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Gaz

Sidi Moktar et Grand Tendrara: Sound Energy présente l’état d’avancement de ses permis d’exploration

Dans un communiqué, la société gazière britannique Sound Energy, dont un des actionnaires est Aziz Akhannouch, a fait le point sur ses permis d'exploration au Maroc, précisement à Sidi Mokhtar et Grand Tendrara


Les permis d'exploration de Sidi Mokhtar couvrent près de 4 712 kilomètres carrés dans le bassin d’Essaouira au sud du Maroc. La période initiale du permis de Sidi Mokhtar, de 4 ans et 6 mois, et précédemment prolongée, s'est achevée le 9 octobre de cette année.


Cette nouvelle extension de la période Initiale a été annoncée par la Société en octobre 2020, et approuvée par l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), en raison des perturbations continues causées par l'impact de la pandémie COVID-19.


Bien que la période Initiale ait pris fin avant que les engagements de travail n’aient été réalisés, Sound Energy a maintenu une communication régulière avec les autorités de régulation britanniques et l'ONHYM, pour trouver une solution qui permettra de finaliser le programme initial de travaux, et faire avancer l'exploration de ce bassin qualifié de très prometteur, fait-on savoir.


La société britannique s'est engagée à effectuer une imagerie des sols avec l'acquisition de données sismiques sur 500 kilomètres carrés, et à réaliser un court test de réserves du puit  Koba-1, voire son abandon ainsi que l'abandon du puit Kamar-1, si nécessaire.


Concernant les permis d'exploration du Grand Tendrara, ils couvrent environ 14 411 kilomètres carrés dans l'Est du Maroc. D'une durée de huit ans, l'exploration a commencé en octobre 2018. La société s'est acquittée de la première phase du programme initiale d'une durée de quatre ans, et a confirmé son intention de mener à bien la deuxième phase, apprend-on.


Sound Energy précise qu'elle a soumis, après avoir réalisé les engagements de travaux nécessaires au cours de la Période, une demande à l'ONHYM pour une extension facultative de 2 ans.


L'engagement de travaux pour la première période d'extension comprend le forage d'un puits d'exploration avec un objectif triasique. La société prévoit de remplir cet engagement grâce aux opportunités de forage sous salifères prévues dans le réservoir de gaz du trias argilo-gréseux Inférieur (Tagi).


Par ailleurs, Sound Energy confirme son engagement à poursuivre le forage des puits d'exploration TE-9 et TE-10, approuvé par l'ONHYM au cours de la période initiale.


Rappelons que Sound Energy a signé en novembre 2021, un accord d'une durée de 10 ans, avec l'Office national de l'eau et de l'électricité (ONEE), pour la vente du gaz de sa concession de Tendrara.


La société gazière a également conclu un accord de dix ans avec Afriquia Gaz, en juillet 2021, pour les ventes issues de l'installation du puit TE-5 sur la concession de Tendrara.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct