logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.09.2022 à 15 H 05 • Mis à jour le 09.09.2022 à 15 H 14 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Justice

Suicide de Yassine Rachid: la CNMIR exprime son « étonnement » face aux déclarations de Baitas

La Commission nationale des médecins internes et résidents (CNMIR) a exprimé son « étonnement » face aux déclarations du ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas au sujet du suicide de Yassine Rachid, médecin résident au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca, apprend-on ce vendredi d’un communiqué.


La CNMIR a qualifié d’« étrange et incompréhensible contradiction », les résultats de l’enquête interne du ministère de la Santé, révélés par Baitas qui a annoncé, par la même occasion, l’ouverture d’une procédure judiciaire.


Dans ce sens, la CNMIR a appelé le porte-parole officiel du gouvernement à justifier comment il a pu obtenir des résultats alors que l'enquête « est toujours en cours ». En effet, la commission chargée de l’enquête est toujours en train de recueillir les paroles des personnes impliquées dans le dossier, fait-on savoir.


Pour la CNMIR, les déclarations de Baitas n’ont pas lieu d’être et ne peuvent être valables que quand « les données recueillies seront examinées et révisées, et que le rapport final sera rédigé ». Enfin, le Commission réclame une enquête « approfondie et non biaisée ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct