S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.07.2023 à 11 H 19 • Mis à jour le 10.07.2023 à 11 H 26 • Temps de lecture : 2 minutes
Par et
Energie

Tan-Tan, futur pôle national des EnR selon Nizar Baraka

Le ministre de l'Equipement et de l'Eau, Nizar Baraka, a souligné, dimanche à Guelmim, que Tan-Tan est qualifiée pour devenir un pôle national qui joue un rôle fondamental dans le domaine de l'énergie et des énergies renouvelables, et partant permettre à la région de Guelmim-Oued Noun (GON) de devenir « une région référence » contribuant à la souveraineté énergétique nationale.


Dans une allocution prononcée en son nom, lors de la « Green Investment Conference », initiée dans le cadre des activités de la 16ème édition du Moussem de Tan-Tan, organisée par la Fondation « Almouggar » sous patronage royal, le ministre a souligné que la région de Guelmim-Oued Noun, en particulier Tan-Tan, possède des atouts variés qui favorisent le développement économique et social durable, tout en contribuant à la réalisation de la vision stratégique pour la souveraineté nationale dans les domaines de l'énergie, de l'eau, de l'alimentation et de la santé.


Le ministre a présenté, à cette occasion, des programmes et des chantiers supervisés par le ministère de l'Équipement et de l'Eau, notamment l'autoroute Tiznit-Dakhla, dont les travaux ont atteint 80 % d'avancement sur une longueur de 303 km, ainsi que la construction de barrages tels que le barrage de "Fask", dont l'état d'avancement des travaux a dépassé 92 %.


Il a ajouté qu'un projet de convention de partenariat a été élaboré pour la mise en œuvre des projets routiers visant la mise à niveau des infrastructures de la région, et qui sont inclus dans le contrat programme entre l'Etat et la région de Guelmim-Oued Noun pour la période 2023-2027, expliquant que cette convention, dont le budget prévisionnel est estimé à 2,2 milliards de dirhams, dont le ministère contribue à hauteur de 955 millions de dirhams.  Cette convention portes sur trois axes stratégiques, qui sont la réhabilitation et la modernisation du réseau routier, le désenclavement, et l'entretien des routes non classées.


Pour rappel, en raison de ses conditions climatiques, la région de Guelmim-Oued Noun est présentée comme le futur eldorado des énergies renouvelables au Maroc, mais aussi et surtout de l'hydrogène vert au Maroc. C'est en tout cas ce que nous a confirmé la présidente de la région, Mbarka Bouaida, lors d'un entretien Face au Desk. La patron de la région GON est revenue sur les investissements en préparation, mais aussi sur l'esprit qui animera l'évolution du secteur de l'hydrogène vert au Maroc, en attendant la feuille de route dont devra accoucher le gouvernement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct