logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.05.2022 à 12 H 06 • Mis à jour le 21.05.2022 à 13 H 31
Par
Coopération

L’armée de l’air française annonce un exercice conjoint avec les Forces Royales Air

Après 10 ans, les Mirage 2000D sont de retour au Maroc comme l’a annoncé un tweet posté par l’armée de l’Air et de l’Espace française. « Du 16 au 27 mai, l’exercice « Échange Air Maroc 2022 » entre les Mirages 2000 de la 3e escadre de chasse de la BA 133 de Nancy et les Mirages F1 des Forces Royales Air est l’occasion de renforcer la coopération avec le Maroc », ont annoncé les Forces aérospatiales françaises.


La France a déployé trois Mirage 2000D dans un détachement qui rassemble près de 80 aviateurs de diverses spécialités : pilotes, navigateurs officiers systèmes d’armes, mécaniciens, secrétaires, commandos, techniciens informatiques ou encore opérateurs renseignement annonce un communiqué du ministère des armées françaises.


« Sous la chaleur ardente du ciel marocain, à travers les exercices menés chaque jour, le détachement français s’emploie à renouer les liens de coopération aéronautique militaire entre l’armée de l’Air et de l’Espace et les Forces Royales Air. Les pilotes ont ainsi pu retrouver les connaissances nécessaires à un déploiement opérationnel au nord du Maroc. Actuellement, les entraînements réalisés avec deux vagues de départs par jour permettent de renforcer l’interopérabilité entre l’aviation de chasse française et marocaine. Le partage d’expérience est un point clef de cette mission lors des briefings et débriefings organisés au sein des locaux de l’escadre Mirage F1 de la base aérienne de Sidi Slimane. Si l’armée de l’Air et de l’Espace était venue y réaliser une campagne de tir il y a dix ans, il faut remonter à 2003 pour voir évoluer les avions de chasse français et marocains ensemble. Un retour historique », poursuit la même source.


Après des premiers vols de familiarisation avec le milieu aéronautique où chaque Mirage 2000D a été emmené par un Mirage F1, les missions tactiques ont réellement débuté. Exemple de cette coopération, les Forces Royales Air profitent de l’occasion pour permettre à leurs pilotes de passer leur qualification de chef de patrouille.


Les exercices sont donc de plus en plus poussés chaque jour. Côté français, « cela nous permet de voler avec l’avion mythique qu’est le Mirage F1 en développant notre interopérabilité », déclare le commandant Nicolas, directeur de l’exercice français. « Les jeunes de l’escadre peuvent ainsi avoir une première approche du milieu africain désertique », précise-t-il, en ajoutant qu’  « en plus, c’est génial de pouvoir voler avec le Mirage F1 que les Marocains nous ont fait voir de près. Je suis bluffé par le système qui a été modernisé à l’intérieur ».


L’accueil chaleureux des Marocains s’est confirmé lors de l’arrivée du détachement français. « Une hospitalité fantastique et un réel sentiment de fierté pour eux d’accueillir la France. Nous le ressentons. Ils souhaitent que nos échanges puissent se pérenniser par la suite ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu