En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.01.2021 à 18 H 31 • Mis à jour le 24.01.2021 à 19 H 58
Par
Espagne

Navantia signe un contrat avec l’US Navy, nouveau démenti aux allégations de transfert de la base navale de Rota au Maroc

Les chantiers navals espagnols Navantia ont annoncé avoir remporté un nouveau contrat de maintenance pour la marine américaine dont les bâtiments de guerre mouillent à la base de Rota dans la région de Cadix.


Le nouveau contrat qui court jusqu’en janvier 2028, est d’un montant maximum de 822,4 millions de dollars et pourrait générer plus de 1 000 emplois directs par an, se félicite Navantia dans un message diffusé sur Twitter.



Cette annonce s’ajoute ainsi à tous les démentis officiels (américains et espagnols) contredisant les fausses informations relayées depuis l’été par le média El Espanol qui n’a eu de cesse de répéter à longueur d’articles que la base navale américaine de Rota allait être transférée au Maroc, tantôt à Ksar El Kébir, tantôt dans les environs de Tan-Tan, voire plus au sud dans les provinces sahariennes.


El Espanol, avait, à travers ses fausses informations, alimenté par des articles anxiogènes, l’idée d’une menace militaire imminente du Maroc contre l’Espagne, au moment où Rabat se préparait à conclure un accord trilatéral avec les Etats-Unis et Israël. Les assertions du média espagnol ont été abondamment relayées par l’Algérie, certains journaux marocains et dans les milieux d’extrême-droite et d’extrême-gauche espagnols.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu