Grand angle
Enquêtes, reportages, récits et portfolios

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
#Portfolio
12.11.2016 à 17 H 29 • Mis à jour le 14.11.2016 à 11 H 19
Par

Al Hoceima, les visages de la dignité

Portfolio Dans les rues de la ville du nord, plusieurs milliers de personnes ont marché au soir du 4 novembre lors d'une manifestation pacifique à la mémoire de Mouhcine Fikri. L'oeil du photo-journaliste Sebastian Castelier les a immortalisés dans ce reportage réalisé pour Le Desk
Plusieurs milliers de personnes se sont régulièrement rassemblées à Al Hoceima, mais aussi dans d’autres villes du Maroc depuis la mort de Mouhcine Fikri lors de grandes manifestations pacifiques. Les autorités, dont le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane avec ses troupe du PJD, ont invité la population de ne pas suivre les appels à descendre dans la rue, en vain.
Un homme brandit le portrait de Mouhcine Fikri, le 4 novembre 2016. Le décès de Mouhcine Fikri, 31 ans, broyé par une benne à ordures le 28 octobre 2016, a provoqué une vague d’émotion au Maroc qui a rappelé celle de l’affaire du pédophile Daniel Galvan gracié par le roi en 2013. Le 4 novembre, les habitants de Al Hoceima, où il habitait, ont organisés une marche de la colère en sa mémoire, avec le souhait de réclamer que justice soit rendue.
Un homme crie sa colère, le 4 novembre 2016 lors d’une grande manifestation nocturne à Al Hoceima.
Mouhcine a été tué, le Makhzen est reponsable ! crie un homme dans la foule au soir du 4 novembre 2016 dans le centre d’Al Hoceima.
Un enfant tient une bougie accroupi en dessous d’un portrait en hommage à Mouhcine Fikri, le 4 novembre 2016 lors de marche aux bougies organisée à Al Hoceima.
Un homme tient un panneau de sens interdit sur lequel est écrit le mot dignité et scande le même slogan, le 4 novembre 2016 lors de la manifestation pacifique d’Al Hoceima.
Un homme portant une écharpe lui barrant sur le visage, écoute les discours tenues en hommage à Houcine Fikri, le 4 novembre 2016 à Al Hoceima. Autour de lui, de jeunes manifestants, le regard grave fixent les orateurs.
Nous restons silencieux pour faire hommage à Mouhcine, indique un manifestant, le 4 novembre 2016 lors d’un immense sit-in suivi d’une marche bougies à la main dans les rues d’Al Hoceima.
Un couple portant une bougie à la mémoire de Mouhcine Fikirs se tient par l’épaule, le 4 novembre 2016. La manifestation a connu la participation de citoyens de tous âges venus crier leur refus de la hogra, ce sentiment d’humiliation ressenti par l’arrogance des autorités quant à leur situation sociale .
Dans les rues de Al Hoceima, plusieurs milliers de personnes marchent ensemble en hommage à Mouhcine Fikri, le 4 Novembre 2016.



Reportage réalisé par Sebastian Castelier, journaliste photographe basé entre le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Il exerce sous pseudonyme pour des raisons de sécurité. 

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
De longs formats Enquêtes, reportages, récits et portfolios