Grand angle
Enquêtes, reportages, récits et portfolios

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
#Aventure
14.02.2018 à 17 H 24 • Mis à jour le 14.02.2018 à 18 H 18
Par

Bnat Lalla Mennana pimentent le Raid Sahraouiya

PORTFOLIO Le Raid Sahraouiya a clôturé en effervescence sa 4ème édition le 10 février. 70 participantes, du Maroc, mais aussi d'autres pays africains et de France ont participé à l'aventure qui en plus du sport et de la convivialité, a servi une cause solidaire en faveur des installations de santé de la ville de Dakhla. Les comédiennes de Takoon et les actrices de Bnat Lalla Mennana y ont montré leur engagement dans la bonne humeur
Du 3 au 10 février, Dakhla a vécu cette année encore, des moments d’émotion, de partage, de découverte et de dépassement de soi. 70 participantes, marocaines, africaines et françaises étaient au rendez-vous . Parmi elles, les comédiennes de la troupe « Takoon » les célèbres actrices de Bnat Lalla Mennana, membres de l’association des amis du Ruban Rose, qui vient en soutien aux femmes atteintes du cancer du sein. Elles ont pimenté la dernière étape de cette édition.


Dernière étape : Coup d’envoi
de la première épreuve

08.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Très tôt, les participantes se préparent pour cette dernière étape débutée en canoë afin de rejoindre l’île du dragon.




OBJECTIF I

Atteindre l’île du dragon

L’île Herné, connu esous le nom de l’île du dragon MOHAMED DRISSI KAMILI


Ce matin, Les athlètes avait pour objectif d’atteindre, l’île Herné. Connue sous le nom de l’île du dragon car elle illustre la silhouette d’un dragon endormi à plat ventre. Elle se situe au milieu de la magnifique baie de Dakhla.


Deux participantes sur le point d'atteindre leur objectif. MOHAMED DRISSI KAMILI





OBJECTIF II

Escalader le gros rocher d’argile

Fakhita Drissi en haut du rôcher a déjà récupéré sa map. Elle va devoir redescendre pour se lancer en canoë et continuer l'avanture. MOHAMED DRISSI KAMILI


Arrivées sur le monticule, chaque équipe devait abandonner temporairement son canoë au bord de l’îlot et escalader ce légendaire dragon endormi pour récupérer le plan qui leur permettra de continuer l’épreuve.


Cette avant dernière étape n'a pas été des plus faciles. MOHAMED DRISSI KAMILI



OBJECTIF III
Récupérer un canoë et rejoindre l’autre côté de la baie

El Mahdi Maarouf était toujours présent pour accompagner et conseiller les participantes sur la prochaine étape. MOHAMED DRISSI KAMILI


Ce matin, cette épreuve était un peu dure. Le vent était à contre sens et le chemin était assez compliqué. Le coach Mehdi Maarouf était présent du début jusqu’à la fin de chaque stage, pour animer, motiver et orienter les équipes. .


El Mahdi Maarouf entouré de Nora Skalli et Samia Akariou après qu'elles aient franchi l'épreuve de l'escalade. MOHAMED DRISSI KAMILI


Les athlètes récupèrent le canoë et les pagaies et tentent de regagner l'autre rive. MOHAMED DRISSI KAMILI


A leur descente les participantes devaient récupérer leur canoë afin d’atteindre l’autre côté de la lagune.


Salka Bouchama et sa fille Wafaa Minizi. MOHAMED DRISSI KAMILI


Calmes et sereines, Salka Bouchama et sa fille Wafaa Minizi, représentantes de la région de Guelmim Oued Noun, furent sélectionnées dans le cadre du programme « Sport nature solidaire pour toutes ». Organisé par l’association Lagon Dakhla en partenariat avec la fondation Phosboucraa, axé sur le développement sportif au profit des femmes issues de provinces du sud, ce programme a permis à des équipes de femmes de la région d’y participer. Salka et sa fille ont fait preuve d’une détermination et d’un courage exemplaires, montrant ainsi toute l’ambition et l’émancipation des femmes du Maroc saharien.


Toutes les femmes étaient déterminées à finir cette dernière étape…


Samia Akariou était ravie de pouvoir entamer la dernière épreuve. MOHAMED DRISSI KAMILI


Après le calme et la sérénité des gens du sud, place à l’effervescence et l’agitation des gens du nord. Nora Skalli (Bahia) et Samia Akariou (Chama) n’ont pas hésité à dépasser leurs limites. Dans une bonne ambiance elles quittent l’île vers l’autre côté de la lagune.


Bravant la marée, l'objectif de Samia et Nora était de récupérer, comme leurs adversaires, un canoë. MOHAMED DRISSI KAMILI


Elles enfilent leur gilet, soucieuses des mesures de sécurité imposées aux participantes.


Canoë et pagaies à la main,Nora Skalli et Samia Akariou ont peiné à atteindre un bon niveau d'eau afin de monter leur pirogue.


Nora Skalli et Samia Akariou rament en direction de l'autre côté de la baie. MOHAMED DRISSI KAMILI


La sécurité était présente en cas d'incident, ici une opération sauvetage assurée par l'équipe de l'événement. MOHAMED DRISSI KAMILI


L’équipe d’organisation étaient très attentive afin d’éviter tout incident.Dans toutes les épreuves, les participantes étaient accompagnées d’un staff médical et technique pour assurer le bon déroulement de toutes les étapes.



Un nature paradisiaque

Au milieu de la lagune, dans ce paysage paradisiaque, on repère des pêcheurs traditionnels, des surfeurs, des flamants roses, des cormorans et plusieurs autres variétés d’oiseaux. MOHAMED DRISSI KAMILI


La baie de Dakhla compte de nombreux invertébrés comme la langouste verte et le crabe violoniste, des espèces de poissons telles que le mérou, le bar, la courbine. On retrouve aussi une dizaine d’espèces d’oiseaux comme les flamands roses, les grands cormorans ou les goélands baudouin. Les dauphins ont aussi refuge dans ce petit paradis. Ces derniers n’étaient pas au rendez-vous.


On rencontre une poignée de pêcheur traditionnel. Ils sont là pour capturer du poulpe. MOHAMED DRISSI KAMILI



La presse au rendez-vous

Sur une barge, dans un contexte exceptionnel, la presse venant du Maroc et d'ailleurs suivait de près l'étape du canoë. MOHAMED DRISSI KAMILI


SAHRAOUIYA 2018 - La presse internationale était aussi présente. Sur la photo, Simo Benbachir, le fameux journaliste reporter de Al Arabiya News, réalisant une interview, dans la bonne humeur, avec Sonia. Mohamed Drissi Kamili




Retour sur terre ferme avant de rejoindre la ligne d’arrivée

Les actrices, Meriem Zaîmi (Jamila), saadia ladib (Rhimou) et Latifa Cherif, présidente de l’association «Les amis du ruban rose» sur le sable de Dakhla attitude. Elles se faisaient des vannes tandis que Samia et Nora accomplissaient leur devoir MOHAMED DRISSI KAMILI


Surprise ! Meriem Zaîmi (Jamila) et Saadia Ladib (Rhimou)  étaient déjà sur la terre ferme, à faire leur sketch et à se demander ou pourraient bien être passées Samia et Nora.


Meriem Zaîmi (Jamila) et Saadia ladib (Rhimou) enchaînent les sketchs, en privé, en attendant les autres. MOHAMED DRISSI KAMILI





OBJECTIF IV

Biking jusquà la ligne d’arrivée

Fakhita Drissi devançant sa coéquipière à l'arrivée. Elle était attendu, comme toutes les autres participantes, par le coach El Mahdi Maarouf. MOHAMED DRISSI KAMILI


Le biking était la dernière et ultime étape pour clore le raid Sahraouiya .


Saut spectaculaire effectué par une des participantes à la fin de sa course. MOHAMED DRISSI KAMILI


À l’arrivée les participantes étaient satisfaites et fières de terminer cette compétition qui a duré 5 jours. Elles ont parcouru 31 km de trail, 26 km de bike and run, 15 km de course d’orientation, 10 km de VTT, 6 km de canoë, une épreuve de descente en rappel d’une hauteur de 40 mètres. Un vrai défi pour la majorité d’entre elles. Cet affranchissement a redonné de l’énergie aux participantes pour faire la dernière photo avant la soirée de clôture.


Fatima Zohra Lazrak et Asma El Mahati sont les heureuses gagnantes de cette 4ème édition. MOHAMED DRISSI KAMILI


Cette édition a été remportée par Fatima Zohra Lazrak et Asma El Mahati représentant l’association “SOS village d’enfants”. Le duo s’est imposé brillamment lors de cette 5ème et dernière étape qui comprenait plusieurs épreuves dont le canoë (3,5 km), la course d’orientation (1 km), le trail (3 km) et le run &  bike (18 km).



Opération crowdfunding à l’hôpital Hassan II de Dakhla

09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au féminin, Sahraouiya. Photo de groupe. MOHAMED DRISSI KAMILI


Le lendemain une visite de l’hôpital Hassan II de Dakhla a été organisée ainsi qu’une action solidaire de crowdfunding au profit de l’hôpital de Dakhla. Tout les participants étaient au téléphone ou sur les réseaux sociaux tentant de récolter un maximum de fond. Des moments d’émotion qui n’ont pas manqué de rires et de larmes.


Visite de l'hôpital Hassan II de Dakhla. Organisation d'une opération de crowdfunding. Saadia Ladib annonçant un don supplémentaire. MOHAMED DRISSI KAMILI


Ayoub et Hélène ont veillé à tout noter, les dons s'enchaînaient à grande vitesse. Une mobilisation exceptionnelle qui a fait que l'objectif fixé a été rapidement atteint. MOHAMED DRISSI KAMILI


Laila Ouachi euphorique, cris et rires, aux côtés d'Hélène, d'Ayoub Zaidi et Meriem Zaîmi en larmes. MOHAMED DRISSI KAMILI


Bnate Lalla Mennana ainsi que tout le reste des participantes se sont mises à contacter leur amis et proches afin de récolter des dons, dans une ambiance survoltée. Laila Ouachi, présidente de l’Association Lagon Dakhla, organisatrice de cet événement, était très émue par l’implication de tout les présents. L’appel aux dons a été un succès !


Visite de l'hôpital Hassan II de Dakhla. Organisation d'une opération de crowdfunding. Ici Laila Ouachi dans les bras de Latifa Cherif, présidente de l’association Les amis du ruban rose. MOHAMED DRISSI KAMILI


. Selfie time après avoir réussi une bonne récolte de dons. MOHAMED DRISSI KAMILI




Cérémonie de remise des prix

09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI
Dans l’après-midi, au Palais des Congrès a été organisé la cérémonie de remise des prix.


09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Arrivée des invités instant photocall…


09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. Aicha Ech-chenna et Laila Ouachi. MOHAMED DRISSI KAMILI


Arrivée de Aïcha Ech-Chenna, marraine de coeur de l’événement depuis la première édition. Elle oeuvre depuis plus de 30 ans à l’assistance et veille à l’intégration des mères célibataires à travers l’Association Solidarité féminine.


09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Bnate Lalla Mennana à l’accueil des autorités locales, à leur tête le wali Lamine Benomar.


09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Arrivée du Wali de la région Oued Eddahab-Lagouira…


Lamine Benomar, Wali de la région Oued Eddahab-Lagouira, remettant le prix au médecin en chef de l'hôpital Hassan II. MOHAMED DRISSI KAMILI


Remise du chèque de la collecte par le Wali au Médecin chef de l’hôpital Hassan II. Lamine Benomar, Wali de la région Oued Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Dakhla, a souligné que cette manifestation de grande envergure, sportive et humaine à la fois, a été “un succès”, contribuant largement au rayonnement de la région à l’international et a réaffirmé son soutien. Aicha Ech-chenna, présidente de l’Association Solidarité Féminine et marraine de la manifestation, s’est dite de son côté “fière” de faire partie de cette grande famille de femmes engagées au service de l’action sociale. Elle enchaîne, “Cette année a été particulièrement marquée par la participation des femmes africaines qui ont exprimé leur volonté de faire bénéficier de l’expérience marocaine en la matière”, notant que la Sahraouiya jouit d’une notoriété internationale et joue un rôle diplomatique important.


09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Remise des prix. Le premier prix a été remporté par le duo composé de Fatima Zohra Lazrak et Asma El Mahati représentant l’association “SOS village d’enfants”, la deuxième place est revenue au binôme Bidas Jihan et Benaicha Ghita qui soutiennent l’association Care Maroc. Quant au troisième prix, il a été octroyé à l’équipe de Barbier Audrey et Ouarda Dalal défendant les couleurs de l’Association marocaine de lutte contre la myopathie.



Soirée de clôture

09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Une soirée de clôture a été organisé a Westpoint à l’honneur des participants et des organisateurs. Le diner a été suivi par un moment magique de chants et de chorégraphies assurés par les participantes.


09.02.2018 DAKHLA - 4ème édition du challenge solidaire au Féminin, Sahraouiya. MOHAMED DRISSI KAMILI


Cette édition de Sahraouiya, c’est aussi la célébration de la femme africaine, avec la participation d’équipes venues du Kenya, du Cameroun, du Ghana, du Nigéria et d’Afrique du Sud. Ces femmes ont toutes adhérées à l’esprit Solidaire de Sahraouiya et ont fait preuve de motivation, de courage et de détermination durant toutes les étapes du Raid.


Sahraouiya affirme ainsi lors de cette 4ème édition son ancrage pour une solidarité agissante à travers le sport, et sa détermination et son engagement pour le soutien de la femme, ses causes  et son émancipation, tout en alliant sport, émotion et découverte.


Dakhla se voit ces dernières années accueillir des manifestations qui font d’elle une destination touristique et sportive incontournable pour les amateurs et professionnels de kitesurf, de wakeboard, d’excursions et bien d’autres activités !

De longs formats Enquêtes, reportages, récits et portfolios