logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.08.2022 à 08 H 48 • Mis à jour le 28.08.2022 à 08 H 50 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Polémique

Ahmed Raissouni démissionne de la présidence de l’Union internationale des oulémas musulmans

Dans une lettre diffusée ce dimanche 28 août, le prédicateur Ahmed Raissouni annonce avoir décidé de présenter sa démission de la présidence de l'Union internationale des oulémas musulmans (UIOM).


Il ajoute être en discussion avec le secrétaire général de l'organisation pour rendre effective sa démission, en fonction des dispositions prévues par le règlement intérieur de l'UIOM.


Il justifie sa décision par la volonté de « pouvoir s'exprimer librement, sans aucune condition ni pression » et dit « être attaché à ses positions ».


Pour rappel, lors d'une interview accordée le 15 août à la chaîne algérienne en ligne, Awras TV, Raïssouni a affirmé que « les Marocains sont prêts, si le roi le demande, à marcher par millions (...) les oulémas et les prédicateurs pourraient y rester des semaines voire des mois. Nous n'irons pas qu'au Sahara mais aussi à Tindouf ». Il avait également déclaré que la Mauritanie est tout aussi marocaine que le Sahara.


Suite à cela, l'UIOM a publié un communiqué expliquant que les propos du prédicateur n'engageaient que lui, et que cela ne reflétait pas les positions de l'organisation. Dans cette même déclaration, l'UIOM ajoute que Raïssouni ne se présenterait pas pour un autre mandat en tant que président.


L'Association des oulémas musulmans algériens (AOMA) avait par la suite décidé de geler ses activités au sein de l'UIOM, suite aux propos de Ahmed Raïssouni.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct