S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.01.2023 à 13 H 03 • Mis à jour le 13.01.2023 à 13 H 03 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Football

Faute d’autorisation, le Maroc ne participera pas à la CHAN 2023

En attente de l’autorisation officielle, depuis ce matin à l’aéroport Rabat-Salé, pour décoller vers Constantine, la sélection nationale U23, ne participera finalement pas au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), organisé du 13 janvier au 4 février 2023.


A cet effet, le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lakjaa a déclaré qu’il est « regrettable qu'un groupe de jeunes joueurs, qui se préparent depuis des mois, se voient refuser la participation à cet événement sportif africain ».

 

« Malheureusement, la FRMF n’a pas reçu l’autorisation définitive de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour se rendre en Algérie via la Royal Air Maroc (RAM) », a-t-il poursuivi.


Notons que suite à sa demande d’autorisation d’un vol RAM de Rabat vers Constantine, la FRMF a été informée en date du 22 décembre 2022 par la CAF, en tant qu’instance en charge de l’organisation du CHAN, qu’une autorisation de principe avait été obtenue, précise un communiqué de la FRMF, publié ce jeudi.

 

La FRMF a indiqué dans ce même communiqué que la sélection marocaine de football n'est pas en mesure de faire le déplacement à Constantine en Algérie dans la mesure où l’autorisation définitive de son vol RAM, n’a pas été confirmée.


Le soir-même, la diplomatie marocaine avait affirmé que la sélection marocaine se rendra en Algérie, et un vol Rabat-Constantine était bien enregistré et prévu par l’Office national des aéroports.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct