En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2020 à 08 H 16 • Mis à jour le 26.10.2020 à 08 H 17
Par
FRANCE

Le chef du patronat français: « il faut résister au chantage » d’un boycott des produits

Interrogé ce 26 octobre sur la radio française RMC, Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, l’équivalent du patronat français, a réagi aux appels au boycott des produits de l’Hexagone. Il a notamment appelé les entreprises françaises « à résister au chantage » d’un boycott des produits français dans plusieurs pays du Moyen-Orient, a-t-il affirmé, cité par l’agence de presse AFP.


Le patron des patrons a de plus ajouté « qu’il fallait faire passer nos principes avant la possibilité de développer nos affaires », tout en refusant de se livrer à un boycott réciproque : « ne répondons pas à la bêtise par la bêtise. Il n’est pas question de boycott qui que ce soit, il est question de s’en tenir à nos valeurs républicaines », précise-t-il en réponse à une question sur l’éventualité de boycott des produits qataris.


Pour rappel, ce 25 octobre, la diplomatie française, par la voie de son porte-parole, a publié une déclaration officielle où elle appelait les pays du Moyen-Orient à cesser tout appel de boycott des produits français. Ces appels au boycott viennent à la suite des propos d’Emmanuel Macron sur la place de la religion musulmane en France mais aussi de la publication des caricatures du prophète par une grande partie de la presse française. Ce dernier élément a été condamné par la diplomatie marocaine, dans un communiqué diffusé dimanche soir. 

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct