logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.02.2022 à 17 H 10 • Mis à jour le 03.02.2022 à 17 H 10
Par
Diplomatie

Le Maroc élu au Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour un mandat de trois ans

Le Maroc a été élu jeudi pour un mandat de trois ans au Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union Africaine (UA) par le Conseil exécutif de l’Union, en récoltant plus de deux tiers des voix.


L’élection du Maroc et des quatorze autres membres pour des mandats de deux ou trois ans, a eu lieu à l’occasion de la 40eme session ordinaire du Conseil exécutif tenue du 02 au 03 février au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba.


Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a conduit la délégation marocaine à cette session où l’élection et la nomination de quinze membres du CPS a eu lieu.


Le Maroc, rappelle-t-on, avait siégé au CPS de l’UA pour un mandat de deux années 2018-2020 au cours duquel le royaume a « contribué de manière constructive pour l’amélioration des méthodes de travail et l’instauration des bonnes pratiques ».


Une bonne nouvelle donc pour le Maroc qui, après avoir bien accueilli le remplacement de l’algérien Smail Chergui par le nigérian Banole Adeoye à la tête du CPS, retrouve son siège à la Comission.


Pour rappel, l’ancien patron de la CPS avait sorti en mars dernier un communiqué qui avait mis Rabat en colère. En effet, l’ancien Commissaire mettait un point d’honneur à inclure le dossier du Sahara dans les discussions de la commission, tout en s’alignant sur les positions du Polisario.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct