En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.03.2018 à 17 H 24 • Mis à jour le 11.03.2018 à 17 H 24
Par
Spygame

Le Maroc parmi les importateurs de matériel d’espionnage britannique

La Grande-Bretagne a approuvé l’exportation de plus de 40 millions de dollars d’équipement de surveillance à certains pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient depuis 2015, « ce qui fait craindre qu’il soit utilisé pour traquer les dissidents et les activistes politiques », ont révélé Middle East Eye et The Independent et ce malgré les restrictions du British Export Controls Act de 2008 interdisant tout commerce de ce type de matériel avec des pays jugés non démocratiques.


Si les Emirats arabes unis (23,5 millions de dollars), Israël (6,5) ou encore la Turquie (3,4), se taillent la part du lion de ces transactions très critiquées par les ONG internationales, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc figurent aussi sur la liste de ces emplettes avec chacun un budget assez modique dépassant à peine les 200 000 dollars…


Source: MEE


Selon des documents obtenus par la BBC en 2017, des équipements de la firme britannique BAE ont été vendus ces dernières années à plusieurs gouvernements arabes dont le Maroc. La technologie sert à espionner en masse courriels et téléphones portables…  Les services marocains avaient notamment usé d’une technologie française dans ce sens, parmi d’autres révélées par des fuites internationales.

Revenir au direct