logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.04.2022 à 06 H 13 • Mis à jour le 24.04.2022 à 06 H 20
Par
Espagne

L’extrême droite espagnole ferraille pour l’entrée de Ceuta et Melilla à l’OTAN

La formation politique espagnole Vox (extrême droite) continue d’exiger l’entrée de Ceuta (Sebta) et Melilla sous l’égide de l’OTAN, mettant en doute le respect par le Maroc de l’accord conclu avec l’Espagne et ignorant l’appel de l’Alliance atlantique à l’Espagne pour qu’elle cesse d’autoriser les navires russes à se ravitailler en carburant à Ceuta.


L’accord conclu entre l’Espagne et le Maroc, qui a mis sous le boisseau le sort des enclaves espagnoles, n’a pas servi à changer le discours de Vox. Ainsi, le parti de Santiago Abascal a insisté pour demander l’inclusion de Ceuta et Melilla sous l’égide de l’OTAN et la réponse donnée par le gouvernement de Pedro Sánchez à la question a servi à l’accuser de « soumission » au Maroc.


En mars dernier, Vox avait demandé à l’exécutif s’il avait alerté les pays membres de l’OTAN de « l’atteinte à l’intégrité territoriale que l’invasion migratoire dans les villes autonomes suppose », faisant valoir la thèse d’un chantage du Maroc doublé de mesures économiques et sécuritaires coercitives envers l’Espagne.


Vox considère ainsi que « la menace du Maroc est constante » et c’est pourquoi il a insisté à plusieurs reprises sur l’intégration de Ceuta et Melilla dans l’OTAN accusant Madrid « non seulement de faire preuve d’une apathie évidente face à cette invasion, mais l’encourage également ». Sánchez a répondu de manière concise : « Il n’est pas à l’ordre du jour de ce gouvernement concernant l’OTAN de promouvoir un amendement au traité fondateur ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct