logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.11.2022 à 15 H 46 • Mis à jour le 08.11.2022 à 15 H 46 • Temps de lecture : 2 minutes
Par et
Coopération

Lutte contre le terrorisme: une délégation hollandaise visite la prison Tifelt 2

Une délégation des Pays-Bas a été reçue lundi au siège de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR), dans le cadre du dialogue bilatéral entre le Maroc et les Pays-Bas en matière de lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, notamment dans son volet relatif à la gestion pénitentiaire et à la réinsertion, annonce une dépêche de l’agence de presse MAP.


Une visite qui intervient quelques mois après la réconciliation entre Amsterdam et Rabat, actée par la déclaration des Pays-Bas reconnaissant le plan d'autonomie présenté par le Maroc comme étant « une contribution sérieuse et crédible ».


Ces dernières années, plusieurs frictions s'étaient ressenties entre les deux pays au niveau de plusieurs dossiers : gestion du Hirak rifain et condamnation des militants ou encore rapatriement des citoyens lors de la pandémie du Covid-19. Un plan d'action avait été cependant signé en juillet 2021 pour enterrer la hache de guerre entre les Pays-Bas et le Maroc.


Les deux parties ont discuté des opportunités de coopération entre Rabat et Amsterdam sur les différentes questions intéressant le domaine pénitentiaire, particulièrement en ce qui concerne la formation du personnel des établissements pénitentiaires et les programmes de réinsertion des pensionnaires ainsi que l'approche à adopter pour le traitement des catégories vulnérables des pensionnaires et des détenus dans le cadre d'affaires d'extrémisme et de terrorisme, indique un communiqué de la DGAPR.


La délégation néerlandaise s'est rendue par la suite au Centre national de formation des cadres de Tiflet relevant de la DGAPR, où elles s'est enquise de l'expérience du Centre en matière de formation des fonctionnaires stagiaires dans divers métiers relatifs à la gestion pénitentiaire, précise la même source.


Et d'ajouter que des explications ont été également fournies à la délégation sur les programmes de formation continue à l'intention du personnel des établissements pénitentiaires, y compris ceux dédiés à l'accueil des pensionnaires extrémistes.


Les membres de la délégation ont, de même, visité la prison locale Tiflet 2 où ils ont constaté de visu les efforts déployés par la DGAPR pour l'humanisation des établissements pénitentiaires et la qualification des pensionnaires en vue de leur réinsertion à travers des programmes dédiés, conclut le communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct