En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.05.2021 à 11 H 04 • Mis à jour le 20.05.2021 à 17 H 55
Par
Espagne

« Nous n’allons accepter aucun chantage du Maroc » (ministre espagnole de la Défense)

Intervenant ce jeudi à l’antenne de radio publique espagnole, la ministre locale de la défense, Margarita Robles, s’est montrée très ferme dans sa réaction à la crise entre les deux royaumes. Elle a accusé le Maroc de « chantage » à la frontière avec Sebta et d’enfreindre les normes internationales.


« Nous n’allons accepter aucun chantage, l’intégrité de l’Espagne n’est pas négociable et n’est pas en jeu. Nous allons user de tous les moyens nécessaires pour garantir l’intégrité territoriale et surveiller les frontières », a-t-elle prévenu, avant d’ajouter : « On ne joue pas avec l’Espagne ».


Robles a fait état d’une « crise très sérieuse » qu’on ne peut « ignorer », et a espéré que le Maroc « a tiré les conclusions » de la réponse de l’Espagne et de l’Union européenne (UE). Et de renchérir : « J’espère que le Maroc respecte les règles minimales du droit international. C’est une agression aux frontières espagnole et de l’UE, et cela, dans le droit international, est inacceptable ».


Si la situation à la frontière avec Sebta s’est calmée depuis mercredi, les résonances diplomatiques et politiques des événements se poursuivent. Mardi, le Maroc a rappelé « pour consultations » son ambassadrice à Madrid, Karima Benyaich, tandis que l’Union européenne a affiché son soutien à l’Espagne.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct