logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.03.2022 à 11 H 53 • Mis à jour le 26.03.2022 à 11 H 58 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Diplomatie

À Paris, rencontre entre Mohamed Benchaâboun et Eric Dupond-Moretti

Une rencontre a eu lieu ce 25 mars entre le ministre français de la Justice, Eric Dupond-Moretti, et Mohamed Benchaâboun, ambassadeur du Maroc en France. Sur le réseau social Twitter, l'ex-avocat du Royaume s'est félicité de leur « excellente coopération ».


Une visite à l'ambassade marocaine coïncidant avec la décision du Tribunal correctionnel de Paris jugeant irrecevables ce vendredi les poursuites en diffamation du Maroc contre des ONG et médias français ayant révélé ou dénoncé le recours par Rabat au logiciel d'espionnage Pegasus développé par la firme israélienne NSO Group.


En décembre dernier, le membre du gouvernement français s'était par ailleurs rendu au Maroc, afin de discuter de la questions des mineurs non accompagnés. Il s'était entretenu avec son homologue marocain, à l'époque Mohamed Ben Abdelkader, mais aussi le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. Avec le ministre de la Justice, Dupond-Moretti avait signé un accord portant sur la protection des mineurs non accompagnés en France.


Pour sa part, nommé en octobre dernier ambassadeur à Paris, l'ex-ministre de l'Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, avait commencé dès ce mois de février à réactiver les réseaux marocains à la capitale française. Un déjeuner de bienvenue avait été offert en son honneur par des membres du Sénat français.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct