S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.02.2023 à 14 H 31 • Mis à jour le 10.02.2023 à 14 H 32 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Justice

Scandale à l’Europarlement: le député Tarabella arrêté par la police belge

Dans le cadre de l'enquête belge sur le scandale du réseau de corruption qui agite le Parlement européen, l'eurodéputé Marc Tarabella été arrêté ce vendredi matin afin d'être entendu par un juge d'instruction, rapporte l'agence de presse française AFP. La commission des affaires juridiques du Parlement européen avait voté fin janvier en faveur de la levée de son immunité parlementaire.


Près de deux mois après l'éclatement du scandale de corruption, quatre personnes ont été officiellement inculpées : l'eurodéputée Eva Kaili, le compagnon de celle-ci et assistant parlementaire Francesco Giorgi, l'ex-eurodéputé Pier Antonio Panzeri, figure centrale de cette affaire de corruption, et l'ex secrétaire général de l’ONG « No Peace Without Justice », Niccolò Figà-Talamanca, remis en liberté lundi dernier.


Marc Tarabella – qui était vice-président d’une délégation chargée des relations avec la « péninsule arabe », y compris avec le Qatar – nie toujours avoir joué un quelconque rôle dans cette affaire de corruption. Quant à Panzeri, il avait confié avoir remis une somme comprise entre 120 000 et 140 000 euros, en argent liquide, à Marc Tarabella, afin qu'il appuie des positions en faveur du Qatar. Panzeri a obtenu le statut de repenti suite à sa collaboration avec la justice.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct