En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.11.2021 à 10 H 25 • Mis à jour le 16.11.2021 à 10 H 27
Par
Polémique

«Taxe Casher» : vers une mise en garde pour les voyageurs israéliens à destination du Maroc

Le Parti sioniste religieux, formation israélienne d’extrême droite, semble prendre très au sérieux la récente polémique entourant la délivrance du label casher au Maroc. La chaine de télévision israélienne Channel 20 rapporte que « plusieurs grands Rabbanim du parti sioniste religieux devraient publier au cours des prochains jours une mise en garde concernant la cacherout pour les voyageurs vers le Maroc. Plusieurs Rabbanim ont déjà signé, et d’autres ne devraient pas tarder à les rejoindre ».



La question du casher au Maroc suscite en effet depuis plusieurs semaines un vif émoi au sein de la communauté juive.  En cause, l’instauration d’un monopole de la délivrance du label casher au royaume, octroyé depuis le 23 juillet dernier à la Commission de la Cacheroute de Casablanca présidée par Serge Berdugo.


« Les Rabbanim redoutent cette directive car le président de la Commission ne respecte pas Torah et Mitsvot, et pourrait bien attribuer un certificat de casher à des établissements non respectueux des lois de cacherout, ce qui pourrait induire en erreur de nombreux touristes », affirme le média israélien.


Les Rabbanim du Parti sioniste religieux ne sont pas les seuls à contester le monopole récemment mis en place. Des tour-opérateurs français et marocains, spécialisés dans la venue de touristes juifs au Maroc depuis plusieurs années, refusent eux aussi cette décision.


Comme nous le rapportions la semaine passée, ces derniers ont décidé de mener une action commune contre la Commission de la Cacheroute, accusée en outre d’avoir voulu instaurer une taxe de 4 euros par personne et par nuitée, pour chaque touriste souhaitant manger casher durant son séjour au Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct