En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.04.2017 à 02 H 35 • Mis à jour le 07.04.2017 à 12 H 25
Par
Justice

Affaire Paradise Beach: un député britannique porteur d’une lettre à Mohammed VI

Tom Brake, député libéral-démocrate britannique devrait se rendre cette semaine à Rabat où il a rendez-vous avec Habib El Malki, président de la chambre des représentants, pour discuter des dernières évolutions de l’interminable affaire Paradise Beach and Golf Resort de Tanger dans laquelle 800 victimes en majorité britanniques ont été flouées et attendent réparation depuis une dizaine d’années. Il doit lui remettre une lettre ouverte de sollicitation des victimes du dossier à l’adresse du roi Mohammed VI dont Le Desk détient copie. Près de 200 investisseurs dans ce projet immobilier à l’arrêt depuis 2007 ont pour la sixième fois depuis un an manifesté le 27 mars devant l’ambassade du Maroc à Londres. Ils réclament à être indemnisés des 35 millions de livres sterling qu’ils ont perdu dans ce projet commercialisé par l’agence immobilière Prestige Properties, arguant du fait que l’Etat marocain devrait assumer sa part de responsabilité dans ce fiasco pour « incapacité à assurer les infrastructures environnantes au site ». Le promoteur-délégué (via la société Atlantic Beach Paradise Resort), Larbi Tadlaoui, a quant à lui été condamné par le tribunal de première instance de Tanger à 20 mois de prison le 22 septembre 2016 pour « escroquerie » et « inexécution de contrat ».  Le 1er avril avait lieu le diner d’investiture d’Abdeslam Aboudrar, nouvel ambassadeur du Maroc à Londres au Taj hôtel. Ce dernier ainsi qu’une centaine d’invités ont été accueillis par une foule d’investisseurs en colère a rapporté la presse... (NB : cette version des faits a été démentie dans mise au point adressée au Desk de l’ambassade du Maroc à Londres)


Les vestiges du projet immobilier et touristique Paradise Beach and Golf Resort de Tanger.
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu