En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.03.2021 à 11 H 44 • Mis à jour le 13.03.2021 à 11 H 44
Par
Armée

En plus du Sherpa, le Français Arquus vend 300 VLRA tactiques au Maroc

La firme française Arquus (Ex-Renault Trucks Defense), a annoncé la vente au Maroc de 300 camions de type VLRA.


« A la fin de l’année, nous avons eu un marché très intéressant et prometteur de 300 VLRA, camions tactiques 4×4 à destination des Forces armées royales marocaines », a indiqué son patron, Emmanuel Levacher, patron d’Arquus,  lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de son rapport d’activité tenue le 10 mars.


Le VLRA est une famille de véhicules tactiques légers partageant un même châssis toutes roues motrices, conçu spécifiquement pour les besoins militaires. Évolution du VLRA 1, vendu à 12 000 exemplaires dans le monde, il conserve sa rusticité, ses variantes non électronisées, son autonomie, de même que son châssis à col de cygne surbaissé facilitant son chargement, peut-on lire sur le site internet du constructeur.


La famille VLRA comprend une grande diversité de porteurs logistiques ou de transport de troupes 4×4 et 6×6. Une version Forces Spéciales Torpedo a également été vendue à l’international. Le VLRA est déjà en service dans de nombreux pays à travers le monde et est utilisé sur les théâtres d’opérations les plus exigeants.



En novembre dernier, à l’occasion de la récente visite à Rabat du général François Lecointre, chef d’état-major des armées françaises, le colonel Salaheddine Reizouni, a confirmé lors d’un exposé l’acquisition par les FAR de matériels d’artillerie sol-sol et sol-air CAESAr, Mistral et Mica confirmant les informations éventées en début d’année sur la commande de 36 camions équipés d’un système d’artillerie CAESAr produits par Nexter ainsi que, pour une trentaine de millions d’euros, de missiles VL-MICA et Mistral 3 auprès de MBDA.


Le colonel Reizouni avait également évoqué à cette occasion le « projet d’acquisition de camionnettes Arquus et de VAB Mk3 » ainsi que celui concernant des « patrouilleurs de haute-mer ».


La presse spécialisée indiquait alors que les « camionnettes Arquus » évoquées par l’officier sont probablement les 36 véhicules blindés tactiques Sherpa dont il a été dit que le Maroc a fait l’acquisition en juin dernier pour accompagner les CAESAr.


Plus tôt, en juin 2020, le Maroc avait en effet, selon plusieurs sources spécialisées, commandé 36 véhicules blindés tactiques Sherpa en deux versions, Light Scout et Light APC, fabriqués par la même société française Arquus.


Selon les mêmes sources, si les forces armées marocaines ont commandé un nombre limité de ces blindés légers en deux versions différentes, c’était justement pour accompagner les systèmes d’artillerie sur camion Caesar commandés à la firme Nexter. 


L’artillerie et l’infanterie mécanisée exploitent déjà plus de 2 000 Humvee américains lourdement armés (missiles Tow, Milan, HJ8, Konkurs, mitrailleuses 12.7) conçus par AM General et des Vamtac du constructeur espagnol Urovesa en configuration ambulances.


La famille Sherpa se compose actuellement de quatre modèles de base : le Sherpa Scout, un véhicule de reconnaissance blindé 4-5 places, sa version Station Wagon, le Carrier, spécialement équipé pour le transport de troupes ou de systèmes de communication, l’APC et le Sherpa Forces Spéciales, pour les missions d’infiltration.


Arquus produit le Sherpa à Limoges depuis 2006 et célébrait en mai dernier son 1 000ème exemplaire qui, à l’international est déjà exporté dans différentes configurations vers des pays comme l’Égypte, le Koweït, le Liban, le Chili et l’Indonésie.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu