En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.03.2018 à 13 H 44 • Mis à jour le 21.03.2018 à 13 H 44
Par
Art Fair

Jack Lang pousse les toiles de Tahar Ben Jelloun à Dubaï

La Galerie Nationale des Emirats présente les « œuvres » de Tahar Ben Jelloun depuis le 19 mars en collaboration avec l’Institut du Monde Arabe. Une « première » au Moyen Orient permise grâce à l’entregent de Jack Lang, président de l’IMA et indéfectible « ami du Maroc », qui « l’accompagne et pousse ses toiles à Dubaï », selon une source diplomatique française.

 

« Figure tutélaire de la littérature francophone, (…) humaniste et non politisée (sic !), Tahar Ben Jelloun est aussi un peintre, et c’est une merveilleuse surprise », écrit avec un enthousiasme débordant Le Petit Journal, site de l’actualité des expatriés français.


TBJ qui a « écrit sur différents peintres et sculpteurs », a beaucoup « regardé les œuvres », a « toujours griffonné et dessiné, ce n’est que depuis 2010 qu’il peint », justifiait l’IMA qui lui accordait une « carte blanche » en octobre 2017, reconnaissant que le prix Goncourt était « en train d’apprendre à peindre d’une manière plus sérieuse »… 

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu