En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.08.2018 à 17 H 47 • Mis à jour le 19.08.2018 à 02 H 07
Par
Libertés

La militante pro-IVG, Ibtissam Lachgar, arrêtée à Rabat

La porte-parole et cofondatrice du Mouvement Alternatif pour les Libertés individuelles (MALI), Ibtissam Lachgar, a été mise en garde à vue par la police de Rabat au soir du 16 août.


Dans un communiqué publié par MALI ce vendredi, on apprend que la militante, connue pour son combat pour les libertés individuelles, avait été « arrêtée hier soir par la police à Rabat ». Les raisons en sont, selon l’association, encore inconnues. Des sources policières contactées par Le Desk indiquent cependant que son arrestation est consécutive «  à un délit d’ivresse et trouble à l’ordre public ».


 

L’arrestation d’Ibtissam Lachgar intervient quelques jours après le lancement par MALI d’une campagne en faveur de l’interruption volontaire de la grosse (IVG). Dans un communiqué rendu public le 13 août, l’association condamne la décision datée du 31 juillet du ministère de la Santé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de l’Artotec, un médicament par ailleurs distribué gratuitement par MALI et dont l’usage sert aux IVG médicamenteuses.



En réaction à cette décision, l’association, aidée de plusieurs ONG, notamment à l’international par Women in Waves, propose des consultations médicales gratuites, fournissant numéros de téléphone et pages Facebook à contacter.


Voici la version de l’affaire publiée par Ibtissam Lachgar le 18 août sur son compte Facebook. 


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu