S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.04.2017 à 00 H 53 • Mis à jour le 29.04.2017 à 00 H 53 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction

La Bolivie fait la distinction entre « peuple marocain » et « peuple sahraoui »

Lorsque le projet a été discuté pour la première fois par le Conseil de sécurité en séance plénière, l’Uruguay et la Bolivie ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas accepter que le Polisario soit condamné avec force pour son refus d'obtempérer à l'appel du Secrétaire général des Nations Unies pour un retrait sans condition de la zone tampon de Guerguerat. Dans son allocution, le représentant bolivien a maintenu son soutien au Polisario en faisant clairement allusion à "deux peuples", "celui du Maroc" et "le peuple sahraoui" qui doivent trouver une "voie de dialogue"et "éviter toute issue violente au conflit". Pour le représentant d'Evo Morales, il faut considéré les deux parties "sur un même pied d'égalité". 

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu