logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.12.2022 à 14 H 02 • Mis à jour le 13.12.2022 à 14 H 24 • Temps de lecture : 3 minutes
Par La rédaction

Messi vs. Modric, un duel de vétérans pour une place en finale

Pour une place en finale du Mondial-2022, les vétérans Lionel Messi (35 ans) et Luka Modric (37 ans) seront sous les feux de la rampe à l'occasion de la demie Argentine-Croatie, mardi au stade Lusail.


Ce duel entre deux lauréats du ballon d’or, qui disputent certainement leur dernière Coupe du monde, s’annonce des plus alléchants avec comme enjeu la qualification pour la finale.


Dans ce match, qui promet d’être très disputé, Messi veut absolument éviter le même sort subi par Cristiano Ronaldo et Neymar, deux stars qui ont vu leur rêve d’atteindre le Graal mondial se briser au Qatar.


Leader de la formation argentine, Messi veut montrer la voie à ses coéquipiers, dont la plupart participent au Mondial pour la première fois, et remporter enfin ce sacre qui se refuse toujours à lui.


Après la déception de 2014 et la finale perdue 1-0 a.p. contre l'Allemagne, la Pulga veut faire aussi bien que Maradona et emmener son pays à un 3ème titre mondial après 1978 et 1986.


Malgré la défaite au 1er match contre l’Arabie Saoudite, pour ce qui constituait la première surprise du Mondial qatari, l’Albiceleste s’est bien ressaisie dans le reste de la compétition pour se hisser jusqu’au dernier carré.


La victoire en quart de finale contre les Pays-Bas aux tirs au but après une fin de match compliquée prouve que cette équipe a une force de caractère et peut souffrir mais gagner à la fin.


Si le sélectionneur argentin Lionel Scaloni peut compter sur le génie de Messi pour débloquer des situations difficiles, la « Messi dépendance » est toutefois souvent pointée du doigt et peut plomber l’équipe comme c’était parfois le cas par le passé.


La défense de l’Albiceleste, qui peut se montrer fébrile par moments, est également un motif d’inquiétude face à la Croatie de Luka Modric qui disputera la demi-finale avec le moral gonflé à bloc, après la victoire renversante en quart face au favori N°1 de ce Mondial, le Brésil.


Alors que Lionel Scaloni peut compter sur Messi, le sélectionneur croate Zlatko Dalic peut se targuer d’avoir dans son effectif le maestro du milieu de terrain, Luka Modric.


Le lauréat du ballon d’or 2018 prouve match après match qu’il se bonifie avec le temps, continuant de produire des prestations de haute facture malgré son âge.


Aux côtés dr Marcelo Brozovic et Mateo Kovacic, Modric brille dans l’entrejeu croate depuis le début du Mondial, enchaînant des performances de très bon niveau.


Les Vatreni (les Flamboyants), qui espèrent rééditer l’exploit de 2018 en décrochant leur billet pour la finale, ont également une organisation défensive impressionnante. Auteur de plusieurs parades décisives depuis le début du tournoi et impérial lors des séances de tirs au but, le portier croate Dominik Livakovic est, de même, l'un des maillons forts de cette équipe dont l’une des principales caractéristiques est un mental d’acier, qui permet aux joueurs de garder leur flegme quelles que soient les circonstances et surtout lorsque le match se prolonge.


Sur ses neuf derniers matches à élimination directe dans des compétitions internationales, la Croatie a disputé huit fois les prolongations.


Dans cette demi-finale, qui promet d’être d’une grande intensité, les Argentins auront à cœur de prendre leur revanche sur les Croates qui les avaient battus 3-0 lors de la phase de poules au Mondial-2018, et retrouver la finale après 2014.


Sûrs de leurs forces, les Vatreni, auront, eux, une 2ème finale consécutive dans le viseur, après celle perdue en 2018 contre la France.


Pour MAP, Afaf Razouki

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu