logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.11.2022 à 11 H 15 • Mis à jour le 19.11.2022 à 11 H 15 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction

Pour Infantino, 3 heures sans bière ça devrait passer crème

Le patron du football mondial Gianni Infantino s'en est pris samedi aux « hypocrites » qui, dans les pays occidentaux, critiquent notamment au nom des droits humains l'organisation au Qatar du Mondial qui s'ouvre dimanche.


« Ceux qui critiquent le Mondial sont hypocrites », « ce qu'il se passe en ce moment est profondément, profondément injuste », a dit le président de la Fifa, qui avait entamé sa conférence de presse par un long laïus où il disait se sentir tout à la fois « qatari, arabe, africain, gay, handicapé, travailleur migrant... »


« Pour ce que nous, les Européens, avons fait au cours des 3 000 dernières années, nous devrions nous excuser pour les 3 000 prochaines années avant de donner des leçons de morale aux autres. Ces leçons de morale sont juste de l'hypocrisie », a-t-il notamment proclamé.


Il a évoqué les articles parus dans plusieurs pays, Espagne, Angleterre, France, décrivant comme de « faux supporters » les fans d'Asie du sud affichant leur soutien à des équipes prenant part au Mondial. « C'est du racisme pur. Chacun dans le monde a le droit d'encourager qui il veut »


Quant à la volte-face des autorités qataries qui ont subitement interdit vendredi la vente d'alcool à proximité des stades, elle a été balayée d'un revers de main par le Suisse : « Je pense personnellement qu'on peut survivre sans bière pendant trois heures. Que ce soit en France, en Espagne, en Ecosse ».


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu