logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.11.2022 à 14 H 58 • Mis à jour le 21.11.2022 à 15 H 00 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction

Sept fédérations européennes renoncent à porter un brassard pro-LGBT lors du Mondial

Les fédérations allemande, anglaise, galloise, belge, danoise, néerlandaise et suisse ont déclaré, lundi, qu’elles renonçaient au brassard coloré « One Love », que leurs joueurs prévoyaient de porter lors des rencontres de la Coupe du monde au Qatar. D’après elles, « la FIFA a été très claire, elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain ». Se disant « frustrées », les fédérations expliquent leur décision par la crainte de voir leurs capitaines avertis par un carton jaune ou tout simplement exclus du terrain s’ils portaient ce brassard censé afficher leur soutien aux droits des minorités sexuelles.


« Nous étions prêts à payer des amendes applicables en cas de non-respect des règles sur les équipements et étions très engagés autour de ce brassard. Mais nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans la situation où ils pourraient être avertis, voire devoir quitter le terrain », ont-elles ajouté. En principe, le règlement de la FIFA prévoit que les capitaines portent des brassards fournis par l’instance internationale du ballon rond lors des phases finales des compétitions majeures. En cas de non-respect de cette disposition, l’arbitre peut exhorter le joueur de quitter le terrain afin de « corriger sa tenue ».


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu