Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.12.2019 à 17 H 49 • Mis à jour le 25.12.2019 à 17 H 51
Par
Tensions

Canaries: deux F-18 espagnols déployés en réponse au Maroc ?

Deux chasseurs-bombardiers F-18 Hornet de l’armée de l’air espagnole survolant à basse altitude les eaux adjacentes des Iles Canaries le 17 décembre 2019. Ejército del Aire/ Facebook
La presse espagnole a souligné qu’au lendemain du vote par la Commission parlementaire des Affaires étrangères et de Défense des deux « lois Bourita » d’extension de l’espace maritime marocain, l’armée de l’air espagnole a diffusé sur les réseaux sociaux des images de deux F-18 Hornet survolant les eaux adjacentes aux Iles Canaries. Simple exercice de routine ou démonstration de force ?

Au lendemain du vote à l’unanimité par la Commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense des deux lois d’extension du domaine maritime, l’armée de l’air espagnole a publié, mardi 17 décembre, sur les réseaux sociaux, une vidéo montrant le survol à basse altitude des eaux des Iles Canaries par deux chasseurs-bombardiers F-18, constituant les principaux moyens de dissuasion militaire de l’archipel espagnol.


Postées à la fois sur son compte Facebook et sur son profil Instagram officiel, l’armée de l’air espagnole n’a cependant pas indiqué avec précision le lieu où ses images ont été enregistrées. Les deux appareils ont décollé de la base aérienne de Gando, l’Ile de Gran Canaria.


« La publication n’a obéi à aucune manœuvre spécifique de défense aérienne et aucune autre donnée ne justifierait la diffusion de cette vidéo à cette date précise », note El Confidencial Digital (ECD), soulignant toutefois que ce n’est pas une pratique inhabituelle de voir l’aviation militaire espagnole exposer ses moyens de défense sur internet. Le média n’exclut cependant pas que cette démonstration de force ait un lien direct avec l’annonce du Maroc.



Lire aussi : Espace maritime : vers une « cogestion » des eaux limitrophes avec l’Espagne


Commentant cette publication, de nombreux internautes ont insisté sur l’infériorité aérienne dont souffre l’Espagne, et en particulier avec ces F-18 Hornet, contre l’aviation marocaine et son F-16, plus moderne et mieux équipée à la fois en mode défensif qu’offensif.


Un F-16 Block 52 de l'armée de l'air marocaine. FRA


Lire aussi : Un think tank espagnol évalue la puissance militaire du Maroc


« Le retard dans le remplacement par une nouvelle génération de chasseurs et l’obsolescence de certains appareils affaiblissent la puissance aérienne espagnole dans l’archipel », commente ECD qui rappelle que l’armée de l’air espagnole a justement testé ses capacités en organisant l’exercice OceanSky, en octobre dernier au large des Canaries.


Il y a 17 ans, une guerre a failli éclater entre Rabat et Madrid autour de la souveraineté du rocher de Perejil (Ilot Leïla). L’Opération Romeo Sierra avait connu l’implication de chasseurs-bombardiers F-18 de la base aérienne de Moron…